POLITIQUE


L’élargissement de la coopération entre les médias azerbaïdjanais et géorgien contribueront au renforcement des relations des deux peuples frères

Bakou, 15 avril, AZERTAC

L’élargissement de la coopération entre les médias azerbaïdjanais et géorgien contribueront au renforcement des relations des deux peuples frères, a déclaré le président du Conseil d’administration de l’AZERTAC, Aslan Aslanov, lors de sa rencontre avec l’ambassadeur de Géorgie en Azerbaïdjan, Zurab Pataradzé.

Le président du Conseil d’administration de l’AZERTAC a informé son interlocuteur de l’histoire et l’activité de l’agence, a insisté sur le rôle du leader national Heydar Aliyev dans le renforcement de la base matérielle et technique, ainsi que celui des capacités du personnel de l’agence de presse nationale. A présent, l’AZERTAC diffuse des nouvelles en 8 langues et ses bureaux de correspondant sont repartis dans 21 pays du monde.

Quant aux relations internationales de l’AZERTAC, Aslan Aslanov a noté que l’agence coopérait avec 150 agences de presse mondiales et était membre de l’EANA, de l’OANA et des autres alliances internationales d’information. L’agence préside à la fois le Congrès mondial des agences de presse et l’OANA en 2016-2019.

Evoquant la nécessité de la coopération entre les médias azerbaïdjanais et géorgiens, le président du Conseil d’administration de l’AZERTAC a dit que cela contribuerait au renforcement de la coopération entre les deux peuples frères ayant une amitié fondée sur des racines historiques.

Ayant remercié pour l’accueil chaleureux, Zurab Pataradzé a noté qu’il avait décidé de commencer à prendre connaissance des médias azerbaïdjanais par l’AZERTAC, agence la plus prestigieuse du pays. Il s’est également déclaré convaincu que les relations entre les journalistes des deux pays se renforceraient encore plus.

Le diplomate a fait savoir que les relations économiques entre les deux pays se développent progressivement. Il a cité en exemple le chiffre d’affaires croissant, les vols réguliers Bakou-Batoumi qui seront ouverts à partir du 14 juin.

Z.Patarazdé a également remercié pour l’organisation du traitement des enfants d’Adjarie au Centre de physiothérapie de Douzdagh au Nakhtchivan. L’ambassadeur a annoncé que la visite des écoliers azerbaïdjanais dans les curiosités de la Géorgie était aussi envisagée.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules