SPORT


UEFA : Bakou s’est vite profilée comme une ville hôte populaire

Bakou, 10 juin, AZERTAC

L’UEFA a publié un article sur Bakou, capitale de l’Azerbaïdjan et ville-hôte de la finale de la Ligue Europa en 2019.

L’AZERTAC présente le texte intégral de l’article.

Bakou se prépare à remplir son rôle de ville hôte de l’EURO 2020. Elkhan Mammadov, le secrétaire général de l’Association de football d’Azerbaïdjan (AFFA), dévoile le programme prévu par l’association pour l’EURO, explique en quoi Bakou est une destination idéale pour les supporters de football, et décrit l’héritage que laissera l’EURO.

« Nous avons bâti une stratégie afin d’ériger Bakou en pôle sportif majeur et, petit à petit, nous nous approchons de cet objectif », affirme-t-il, en soulignant l’engagement de l’association et des acteurs locaux, qui se démènent déjà pour garantir le succès de l’EURO 2020 à Bakou.

Pourquoi la « cité des vents » – Bakou est connue pour les bourrasques venues de la mer Caspienne qui la balaient – s’est-elle portée candidate pour accueillir des matches de l’EURO ? La ville accroche de plus en plus d’événements phares à son tableau de chasse et l’objectif de l’AFFA pour les années à venir est de façonner le football en Azerbaïdjan.

« L’héritage de l’EURO sera d’avoir plus de joueurs de football pour développer le jeu, souligne Elkhan Mammadov. Le football est un sport qui ne cessera jamais de croître. Sa popularité est montée en flèche ces dernières années. Certes, il existe d’autres sports, et leur popularité augmente aussi. Mais le football a toujours été le sport le plus populaire. »

« Pour nous, il est important de maintenir le niveau d’intérêt pour le football dans le pays et dans la région. Ce dont nous hériterons : davantage d’enfants joueront au football, davantage d’enfants iront jouer dehors au lieu de rester devant leur écran d’ordinateur, et ainsi ils promouvront l’adoption d’un mode de vie plus sain et la création d’une nation plus saine. »

La belle Bakou

Plus grande ville des rives de la mer Caspienne, Bakou est la capitale la plus basse du monde : 28 mètres au-dessous du niveau de la mer. C’est là que se trouve le Stade olympique de Bakou, où se dérouleront trois matches de groupe et un quart de finale de l’EURO 2020.

Portée par une expansion fulgurante ces dernières années, Bakou conserve un splendide patrimoine historique. Sa vieille ville foisonne de sites culturels et héberge notamment le somptueux palais des Chirvanchahs (XVe siècle). Elkhan Mammadov se réjouit d’accueillir les supporters de toute l’Europe et au-delà et de leur montrer l’impressionnante capitale azérie.

« Bakou a la chance d’être une ville d’harmonie, avec ses quartiers historiques intéressants et propices aux visites touristiques, d’une part, et ses quartiers modernes, qui regorgent d’expositions d’art et d’attractions contemporaines, d’autre part, explique-t-il. C’est en outre un pôle sportif, doté d’infrastructures dédiées à une multitude d’activités. Les touristes peuvent donc goûter à ces trois facettes durant leur séjour dans la cité des vents. Tous les sites d’intérêt sont proches les uns des autres, et sont parfois même accessibles à pied. »

Un rendez-vous à ne pas manquer

En plus de stimuler l’enthousiasme dans la région et de favoriser la mobilité des supporters, Elkhan Mammadov attend de l’EURO 2020 qu’il laisse une empreinte profonde et durable dans la vie des habitants de Bakou : « Pour 2020, nous élaborons une histoire de l’EURO en général à Bakou et dans les pays voisins. Nous voulons en effet que toute la région vibre pour l’EURO 2020. Diverses activités seront organisées dans la ville, et nous prolongerons l’expérience dans la zone des supporters pour permettre aux gens de venir s’y divertir avant d’aller au stade encourager leur équipe. »

D’après le secrétaire général de l’AFFA, l’euphorie n’attendra pas le coup d’envoi de l’EURO pour gagner Bakou : « Les zones des supporters seront aménagées avant le début de l’événement. Elles devraient être ouvertes un mois avant. Les bénévoles, les supporters et les touristes – qu’ils soient venus pour le football ou non – pourront y déambuler et s’imprégner de l’événement. C’est un aspect essentiel. Je pense que cela créera une espèce de compétition entre les supporters, car chacune des douze villes hôtes aura ses propres supporters. Avant l’événement, nous comptons organiser plusieurs compétitions liées à l’EURO, et ce également dans des disciplines sportives autres que le football. Des programmes d’animation supplémentaires seront arrêtés ultérieurement. Nous prévoyons une série d’événements pour promouvoir l’EURO 2020 et les autres villes hôtes et, bien sûr, des liens avec les supporters des onze autres villes hôtes. » Son message aux supporters : « Profitez le plus possible de l’EURO. Il durera 30 jours. Profitez-en : prenez 30 jours de congé, partez en vacances et faites le tour des douze villes hôtes. »

Bakou

Bâtie au bord de la mer Caspienne, Bakou est la plus orientale des douze villes hôtes de l’EURO 2020. Elle compte marquer les esprits en accueillant l’EURO. Bakou est la capitale de l’Azerbaïdjan, surnommé « le pays du feu », et la montagne Yanar Dag, située à proximité et sur les flancs de laquelle s’embrasent les gaz s’échappant des gisements, mérite le détour. Les Flame Towers, dans le centre-ville, font écho à ce phénomène naturel et donnent un visage moderne à la cité historique. Le Stade olympique, inauguré en 2015, a déjà servi de cadre à des matches de groupe de Qarabag en Ligue des champions et a déjà accueilli la finale de la Ligue Europa cette saison.

MATCHES

13 juin : match du groupe A

17 juin : match du groupe A

21 juin : match du groupe A

4 juillet : quart de finale

Stade olympique de Bakou

Capacité: 69 000 places

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules