CULTURE


Des représentants de la diaspora azerbaïdjanaise en Suède ont été présents à un festival international à Stockholm

Stockholm, 11 juin, AZERTAC

Le groupe de danse traditionnelle « Karabagh » du Cercle suédo-azerbaïdjanais s’est produit à un festival organisé à l’occasion de l’Aïd el-Fitr à Stockholm.

Le groupe de danse traditionnelle « Karabagh » a interprété les danses « Ouzoundéré » et « Nelbeki », qui ont suscité un grand intérêt chez le public et un tonnerre d’applaudissement.

La responsable du Cercle suédo-azerbaïdjanais, Sevda Dadachova, a donné des informations détaillées sur l’Azerbaïdjan dans un entretien accordé à une radio locale. En abordant en détail le conflit Haut-Karabagh entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, elle fait part de la position équitable de son pays et des difficultés auxquelles avaient été confrontés plus d'un million d’Azerbaïdjanais expulsés de leur terre natale à la suite de la guerre. Sevda Dadachova a noté que les événements avaient été marqués par le massacre des Azerbaïdjanais, soulignant que des enfants avaient également été tués, confrontés à un grand fléau et des privations. Elle a également fait savoir que c’était pour cette raison que le groupe de danse traditionnelle, créé auprès du Cercle suédo-azerbaïdjanais, avait été baptisé « Karabagh ».

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules