POLITIQUE


La justice française sanctionne une nouvelle fois les adversaires de l’Azerbaïdjan

Bakou, 13 juin, AZERTAC

L’Association des Amis de l’Azerbaïdjan (AAA) a publié un communiqué de presse à la suite de l’annulation par le tribunal administratif de Grenoble des 4 chartes conclues entre des collectivités territoriales de la Drome et des communes situées sur le territoire azerbaïdjanais occupé par l’Arménie.

L’AZERTAC vous présente le texte intégral du communiqué ci-dessous :

En toute logique après le jugement de Cergy Pontoise, le tribunal administratif de Grenoble a annulé les 4 chartes conclues par des collectivités territoriales de la Drome avec des communes situées sur un territoire azerbaïdjanais occupé en violation du droit international et de 4 résolutions du conseil de sécurité de l’ONU par l’Arménie. Nous nous réjouissons que l’Azerbaïdjan ait obtenu justice.

Nous invitons les habitants du département de la Drome et des communes de Valence, de Bourg-de-Valence et de Bourg-de-Péage à rechercher dans l’histoire la vérité sur l’invasion de l’Azerbaidjan par l’Arménie il y a 27 ans, sur le génocide de Khojaly où plus de 600 civils ont été massacrés, sur l’occupation de 20% du territoire azerbaïdjanais en violation du droit international, sur un million de personnes chassées de chez elles qui ont tout perdu ! Nous les invitons à s’interroger sur les raisons qui ont pu conduire leurs élus à nier la vérité historique, à oublier la souffrance d’un peuple en cherchant illégalement à se substituer à l’Etat français en matière de politique internationale.

Jean-François Mancel

Membre Honoraire du Parlement

Président de l’Association des Amis de l’Azerbaïdjan

Le 12 juin 2019

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules