POLITIQUE


Pékin : établissement du Partenariat sur l'information économique d’«Une ceinture, une route», dont l’AZERTAC est l’un des fondateurs

Pékin, 27 juin, AZERTAC

Le Partenariat sur l'information économique d’«Une ceinture, une route» (PIECR), dont l’AZERTAC est l’un des fondateurs, a été établi jeudi à Pékin.

Créée à l’initiative de l’agence de presse Xinhua comme la mise en œuvre des résultats du 2e forum international «Une ceinture, une route» où le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev avait également été présent, la plateforme a pour but d’échanger des informations sur la coopération dans la vie économique des pays qu’entoure cette initiative et dans le cadre de cette initiative, ainsi que d’assurer leur diffusion parmi les parties prenantes, y compris les associations d’affaires et les entreprises.

L’Agence de presse nationale d’Azerbaïdjan (AZERTAC), comme l’un des premiers organes médiatiques ayant soutenu cette initiative, est l’un des membres partenaires de cette plateforme.

Lors de la réunion inaugurale, le président de l'Agence de presse Xinhua, Cai Mingzhao, a déclaré que le PIECR a pour objectif de fournir un service d'information économique convenable et pratique aux gouvernements et aux entreprises des pays participant à la construction d’«Une ceinture, une route» par le biais du partage d'informations économiques entre les membres, afin de promouvoir les bénéfices mutuels pour tous les participants.

"L'échange et le partage d'informations constituent une base importante de la connectivité, ce qui est essentiel pour faire progresser la coopération d’Une ceinture, une route route», a estimé M. Cai.

«L'établissement du PIECR jette des bases solides pour la coopération en matière d'information économique d’"Une ceinture, une route". L'Agence de presse Xinhua, comme initiateur, assumera activement ses responsabilités et apportera des contributions à la construction du partenariat», a-t-il ajouté.

Les autres intervenants, y compris Alfred Schipke, représentant résident du FMI pour la Chine, Paolo Panerai, président du Conseil d’administration de Class Editori, Marat Aboulkhatin, rédacteur en chef de l’agence Tass, etc. Ont fait savoir que Partenariat sur l'information économique d’«Une ceinture, une route» offrait de larges opportunités pour s’informer sur les nouveautés dans la vie économique des pays membres.

Les statuts du Partenariat sur l'information économique d’«Une ceinture, une route» ont été adoptés lors de la première réunion qui a suivi la cérémonie inaugurale.

Le correspondant de l’AZERTAC en Chine, Chahin Djafarov, a présenté les félicitations d’Aslan Aslanov, président du Conseil d’administration de l’agence, président de l’Organisation des agences de presse d’Asie-Pacifique (OANA), membre du bureau du Congrès mondial des agences de presse. İl a noté qu’en plus d’être une agence de presse principale non seulement dans le pays, même dans la région, l’AZERTAC, qui célébrera ses 100 ans l’année prochaine, participe activement dans la coopération médiatique internationale. En novembre 2016, l’AZERTAC a accueilli à la fois le Ve Congrès mondial des agences de presse, la XVIe Assemblée générale de l’OANA et la XXIIe réunion du Conseil des dirigeants des agences de presse nationales des pays de la CEI.

Ch.Djafarov a noté que l’AZERTAC, qui diffuse des informations en langues azerbaïdjanaise, anglaise, russe, française, allemande, arabe, chinoise et espagnole, coopérait avec succès avec les médias chinois, y compris l’agence Xinhua, les journaux Jenmin Jibao, China Daily et Global Times. Des expositions de photos, des présentations, des échanges d’expériences et d’informations ont été organisés conjointement dans le cadre de la coopération de l’AZERTAC avec l’agence Xinhua depuis 2003. Dans le même temps, les deux agences coopèrent étroitement au sein du Congrès mondial des agences de presse et de l’OANA. Un nouvel accord de coopération entre les deux agences a été conclu dans le cadre du premier Sommet médiatique de l’Organisation de coopération de Shanghai, tenu à Pékin.

İl a été noté que l’AZERTAC, qui participe activement dans les projets médiatiques des médias chinois, apporterait son plein soutien aussi à l’activité du Partenariat sur l'information économique d’«Une ceinture, une route».

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules