CULTURE


Alim Gassimov, roi du mougham azerbaïdjanais

Bakou, 30 juillet, AZERTAC

Alim Gassimov (Alim Qasimov) est un chanteur traditionnel azerbaïdjanais. Il est l'un des meilleurs interprètes de mougham, ce terme désignant la musique savante d'Azerbaïdjan. Sa voix haut perchée et son émotion ont fait beaucoup d'émules et il a obtenu le prix de l'UNESCO en 1999. Il a fait de nombreuses tournées internationales depuis des années.

Né à Chamakhy en 1957, Alim Gassimov a étudié au collège musical Assef Zeynalli de 1978 à 1982 et à l’Institut national des Beaux-Arts de 1983 à 1989. Dès 1988, il commence à interpréter le mougham. İl a donné des concerts et participé à des festivals internationaux en Amérique, Europe et Asie. İl a sorti plus de 10 disques en 1989 – 2001.

Selon lui, la musique est une nourriture spirituelle envoyée par le Dieu. Les improvisations sur le mougham peuvent durer des heures, soit en azerbaïdjanais, soit en persan, soit en arabe. Seules les paroles sont écrites.

Sa fille Fargana Qasimova l'accompagne à présent sur scène et dans ses albums. En 1999, s’est tenue la présentation du disque «L’océan d’amour», très populaire en Europe et du film documentaire sur le khanendé azerbaïdjanais, filmé par l’UNESCO. Alim Gassimov est participant du projet connu sous le titre «La grande route de la soie», conçu par le célèbre violoncelliste Yo-Yo Ma, membre de l’ensemble «Route de la soie», qui réunit les meilleurs musiciens du monde.

En 2016, Alim Gassimov et sa fille Fargana se sont produits sur la scène de la Philharmonie de Paris.

A présent, Alim Gassimov enseigne au Collège musical Assef Zeynalli. Il a le titre de professeur agrégé.

Distinctions honorifiques d’Alim Gassymov

- 1988 : Prix du Festival International à Samarkand (Ouzbékistan).

- 1988 : Titre d’Artiste émérite de la RSS d’Azerbaïdjan.

- 1989 : Médaille d’or lui est décernée à Bonn.

- 1991 : Elu membre du Théâtre de la Ville de Paris.

- 1993 : Titre d’Artiste du peuple de la République d’Azerbaïdjan.

- 1993 – 1994 : Les médailles musicales lui ont été remises à Paris et à Huston.

- 1997 : Prix « Humay » à Bakou.

- 1999: Prix de l’UNESCO.

- 2000: Membre de l’Assemblée Européenne des « Voix Rares ».

- 2008: Ordre de la Gloire (Chohrat) pour ses mérites dans le développement de l’art du mugham.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules