CULTURE


Fikret Amirov, grand compositeur azerbaïdjanais

Bakou, 13 septembre, AZERTAC

Fikret Amirov (22 novembre 1922, Gandja - 20 février 1984, Bakou) est un grand compositeur azerbaïdjanais. La musique qu'il a composée a peut-être été plus entendue en dehors de son pays que celle de n'importe quel autre compositeur azerbaïdjanais.

Son père, Mechedi Djamil Amirov, était un célèbre chanteur de mougham originaire de Choucha, qui composait et jouait du tar.

Pendant son enfance et son adolescence, Fikret commence à composer des pièces pour piano. Après être diplômé de la faculté de musique de Gandja, Fikret entre au Conservatoire d'Etat à Bakou et étudie sous la direction de Boris Zeïdman et Uzeyir Hadjibeyov.

Quand éclate la Deuxième Guerre mondiale en 1941, Amirov, qui avait seulement 19 ans, est mobilisé, et ses études au conservatoire sont interrompues. F.Amirov a été blessé près de Voronej puis hospitalisé. Il a été démobilisé et est retourné à Bakou pour continuer ses études au conservatoire.

Fikret Amirov a été décoré du titre de l’Artiste du Peuple de l'URSS (1965), du Prix Staline (1949), du Prix National d'URSS (1980).

La musique d'Amirov est fortement influencée par les mélodies traditionnelles azerbaïdjanaises. Il a créé un nouveau genre appelé le mugham symphonique. Ses mughams symphoniques étaient basés sur des œuvres folkloriques classiques et étaient joués par des orchestres symphoniques renommés dans le monde entier, comme l'orchestre symphonique de Boston, dirigé par Leopold Stokowski.

Fikret Amirov a été un compositeur prolifique. Ses plus célèbres pièces comprennent des œuvres symphoniques tels que «Chur» (1946), «Kurde Afchari» (1949), « l'Azerbaïdjan Capriccio » (1961), « Gulistan-Bayati Chiraz » (1968), « La légende de Nassimi » (1977), « Pour la Mémoire des héros de la Grande Guerre Nationale » (1944), « Double Concerto pour violon, piano et Orchestra »(1948) etc.

Ses ballets sont « Nizami » (1947) et « 1001 Nuits » dont la première en 1979. Amirov a écrit son opéra «Sevil » en 1953.

Il a également écrit un certain nombre de pièces pour piano y compris les « Ballade », « Song Ashug de », «Nocturne», « Humoreska », « danse lyrique», «Waltz», «Lullaby» et «Toccata». Il a également écrit de nombreuses musiques de film.

Michelle Kwan, Championne du Monde de patinage artistique des Etats-Unis utilisa la pièce symphonique de Fikret Amirov « Gulustan Bayati-Chiraz » dans son programme de patinage « Taj Mahal » en 1997.

Une statue a été érigée à la mémoire de Fikret Amirov à Bakou dans la rue qui porte le nom de l’éminent compositeur. Sculptée par le peintre émérite Namig Dadachov, sa statue en bronze a été inaugurée avec la participation du président azerbaïdjanais Ilham Aliyev le 19 septembre 2011.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules