POLITIQUE


Les liens interparlementaires jouent un rôle important dans le développement des relations azerbaïdjano-françaises

Bakou, 1er octobre, AZERTAC

Le président du Milli Medjlis de la République d’Azerbaïdjan, Ogtay Assadov, s’est entretenu lundi après-midi avec la délégation conduite par le sénateur Alain Houpert, président du groupe interparlementaire d’amitié France-Caucase et président délégué pour l’Azerbaïdjan au Sénat français.

Le président du Milli Medjlis a déclaré que les visites réciproques de groupes d'amitié au sein des deux parlements étaient très importantes pour le développement des relations. Il a dit que les rencontres de haut niveau jouaient un rôle important dans le développement des liens bilatéraux. Ogtay Assadov a fait savoir que les négociations menées lors des visites des chefs d’Etat contribuaient considérablement à l’évolution des liens entre les deux pays, marquant que plus de 50 documents juridiques avaient été signés jusqu’à présent entre l’Azerbaïdjan et la France.

« La France est l'un des principaux partenaires commerciaux de l'Azerbaïdjan. Au cours des huit premiers mois de cette année, les échanges commerciaux entre les deux pays ont constitué 630 millions de dollars. Aujourd’hui, plus de 50 entreprises françaises opèrent dans notre pays », a précisé le président du Milli Medjlis.

Il a déclaré que les réussites dans les domaines politique et économique avaient un impact positif sur les liens culturels et humanitaires. Il a dit que le Centre culturel azerbaïdjanais, ouvert en 2012 à l'initiative de la Fondation Heydar Aliyev à Paris, fonctionnait avec succès. Il a marqué qu’on était souvent témoin de l’organisation des Journées culturelles azerbaïdjanaises en France, ajoutant que l’Azerbaïdjan avait l’intention d’élargir les relations avec la France dans différentes sphères.

Le président du groupe interparlementaire d’amitié France-Caucase, Alain Houpert, a remercié de l’accueil chaleureux qui leur avait été réservé, se disant content de sa visite et de ses rencontres tenues en marge de son déplacement en Azerbaïdjan. Il a fait savoir que la France souhaitait renforcer les liens politiques, économiques et culturels avec cette région du Caucase. Alain Houpert a dit que les liens interparlementaires jouaient un rôle important dans le développement des relations et a ajouté que les visites mutuelles et les rencontres régulières des parlementaires servaient les objectifs communs.

Les parties ont procédé à un échange de vues sur des questions d’intérêt commun.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules