SOCIETE


Service national de protection des frontières : Un civil a été tué à la suite des provocations de l’armée arménienne

Bakou, 2 octobre, AZERTAC

L’armée arménienne poursuit ses provocations contre les positions de la division de gardes-frontières de Gazakh du Service national de protection des frontières (SNPF) de l’Azerbaïdjan sur la ligne de contact des armées à la frontière azerbaïdjano-arménienne.

Le 2 octobre vers 16h55, une pelleteuse a subi des coups de feu tirés depuis les positions des forces armées arméniennes alors qu’il travaillait sur un chantier de construction de route en direction du village de Goutchou Aïrym de la région de Gazakh. Le conducteur de l’engin Abychov Safarali, un civil, a été blessé par une balle, explique le Service national de protection des frontières dans un communiqué.

Une aide médicale possible a immédiatement été apportée au blessé avant de l’avoir évacué. Malgré les efforts déployés, sa vie n’a pas pu être sauvée.

Les positions de l’armée arménienne depuis lesquelles l’ennemi tirait ont été réduites au silence.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules