RÉGIONS


Un séminaire à Bakou consacré aux résultats du projet de FAO «La gestion durable des pâturages en Azerbaïdjan»

Bakou, 21 décembre (AZERTAC).   Le séminaire consacré aux résultats du projet «La gestion durable des pâturages en Azerbaïdjan» de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) s’est tenu le 21 décembre à Bakou.

Bahram Aliyev, vice- ministre de l’agriculture et Tarana Bachirova, chef de la représentation de FAO en Azerbaïdjan et Hafiz Mumincanov, expert de FAO ont prononcé des discours lors de l’ouverture de ce séminaire.

Les orateurs ont abordé l’importance du projet, les travaux effectués en ce sens, l’importance de la sécurité alimentaire en Azerbaïdjan, les perspectives de la coopération avec FAO et ont souligné que le projet a été achevé avec succès.

Il a été noté que le gouvernement azerbaïdjanais attache une grande importance à la coopération avec FAO. Au cours de l’adhésion de l’Azerbaïdjan à FAO, un certain nombre de projets visant à développer le secteur agricole avec l’assistance technique et le soutien financier de FAO et à renforcer les capacités dans le domaine de la sécurité alimentaire, ont été mis en œuvre.

Les pâturages ont été considérés comme la priorité dans l’agriculture. L’amélioration des pâturages a été incluse aux programmes gouvernementaux. Ce projet peut être considéré comme un modèle ayant les éléments techniques pour la restauration et la gestion durable des pâturages d’hiver et d’été en Azerbaïdjan.

Il a été souligné que mis en œuvre en 2010 en Azerbaïdjan, le but de ce projet pilote était la prise des mesures pour améliorer la surface des pâturages afin d’augmenter la productivité, d’améliorer la végétation et de prévenir le processus d’érosion dans les pâturages. Le budget de ce projet était 452 mille d’USD. A cette fin, pour la mise en œuvre de ce projet, 100 hectares de pâturage d’hiver ont été sélectionnés dans la région d’Imichli et 50 hectares de pâturage d’été dans la région de Gadabey. Tous les deux pâturages ont été améliorés, les travaux de restauration ont été effectués et leur protection pour deux ans a été assurée. Quelques suivis ont été effectués sur ces champs et la restauration totale de la couverture végétale a été observée.

Il a été noté que le Plan d’Action national sur les pâturages pour les années 2011- 2015 a été élaboré et a été soumis au gouvernement pour l’approbation. L’instruction sur la restauration et la protection des pâturages et le plan de gestion des pâturages pour la protection des champs restaurés dans le cadre de ce projet, ont été élaborés pour les fermiers. Les savoir- faire et les compétences des fermiers ont été augmenté grâce aux programmes de formation et de sensibilisation.

Les interventions «le rôle des communautés locale pour la gestion durable des pâturages », «les dispositions du Plan d’action national pour les pâturages », «les lignes directrices sur l’utilisation des pâturages et le rôle des autorités locales pour la restaurations des pâturages » ont été présentées lors de ce séminaire.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules