RÉGIONS


Les possibilités d’importation en Azerbaïdjan des animaux originaires de la région de Charolles en Bourgogne, voués principalement à la production de viande ont été discutées

Bakou, 1er mars (AZERTAC). Le ministre azerbaïdjanais de l’agriculture Ismet Abassov est en visite en France afin de participer à la 50e exposition internationale de l’agriculture. 

Selon le service de presse du Ministère, le ministre I. Abassov a participé au Salon international de la machine agricole – SIMA, non loin de la ville de Paris.

M. I. Abassov a rencontré Mme Valérie Lobry-Granger, directrice générale du salon. Lors de cette rencontre, le ministre a fourni des informations sur le fait que suite à la politique économique réussie du chef de l’Etat, l’économie azerbaïdjanaise constitue environ 80 pour cent de l’économie totale du Caucase du Sud et sur les travaux effectués dans ce domaine, ainsi que le soin de l’Etat apporté à ce secteur dans le pays.

Le ministre s’est aussi entretenu avec Mme Martine Degremont, manager du salon. Lors de l’entretien, Mme Martine Degremont a invité les spécialistes et les entrepreneurs azerbaïdjanais au salon international concernant la vitiviniculture qui se déroulera dans la ville de Montpellier en France, en automne de l’année courante.

Ensuite, le ministre azerbaïdjanais a parcouru le salon international.

Lors de la rencontre avec Jean Louis Riotte, directeur du Groupe de la coopération et de l’exportation de Bourgogne, I. Abassov a reçu des informations détaillées sur les animaux de la race charolaise voués à la production de viande. Lors de cette rencontre, les discussions ont porté sur les possibilités d’importation de ces animaux en Azerbaïdjan.

La visite se poursuit.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules