MONDE


Le Premier ministre britannique se méfie de la deuxième vague de la pandémie

Bakou, 27 avril, AZERTAC

Actuellement, les risques de pandémie au Royaume-Uni sont très élevés, de sorte que le gouvernement n'assouplira pas les mesures de confinement très tôt, a déclaré le Premier ministre britannique Boris Johnson dans son appel au peuple.

« Je sais que c'est difficile. J'ai l'intention de démarrer l'économie dès que possible. Mais je ne veux pas augmenter le nombre de victimes et risquer une deuxième pandémie », a dit Boris Johnson.

Selon le Premier ministre, la deuxième vague de pandémie peut non seulement provoquer de nouvelles infections et de nouveaux décès, mais aussi conduire l'économie au désastre. Ensuite, les dommages à l'économie seraient plus durables et plus graves.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules