POLITIQUE


Par sa déclaration, Pachinian avoue que c'est l'Arménie qui entrave la paix dans la région

Bakou, 6 mai, AZERTAC

Le chef du Service de presse du ministère des Affaires étrangères de la République d'Azerbaïdjan, Leyla Abdoullayeva, s'est exprimé sur la déclaration du Premier ministre arménien Nikol Pachinian prétendant dans son discours au parlement que sa position concernant le règlement du conflit n'avait guère changé depuis 2018.

« Par cette déclaration, le Premier ministre arménien avoue que c'est l'Arménie qui empêche le règlement du conflit du Haut-Karabagh entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan et entrave le maintien de la paix et de la sécurité dans la région. Cette déclaration montre clairement qui rejette les négociations, qui refuse de respecter les exigences de la communauté internationale et, surtout, les résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies, et qui empêche donc le règlement du conflit.

Les dirigeants arméniens doivent comprendre que ces déclarations ne servent point la solution négociée du conflit et doivent être conscients que l'Azerbaïdjan restaurera son intégrité territoriale au sein de ses frontières internationalement reconnues, conformément à sa Constitution et aux normes et principes du droit international. La responsabilité de toute éventuelle tension dans le cadre du règlement du conflit incombe à la partie arménienne », a estimé Leyla Abdoullayeva en répondant aux questions des médias à ce sujet.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules