POLITIQUE


L’Alliance européenne des agences de presse : Bien que la consommation de nouvelles ait augmenté pendant la pandémie, la diversité de l’information a diminué VIDEO

Le président du Conseil d'administration de l'AZERTAC, Aslan Aslanov, a abordé les tendances actuelles de la production et de la consommation de l’information

Bakou, 12 juin, AZERTAC

Bien que la consommation de nouvelles ait augmenté pendant la pandémie, la diversité de l’information a diminué. Il y a eu certains changements dans le format et la méthode de travail.

Ces sujets ont été discutés lors d’un webinaire des agences membres de l'Alliance européenne des agences de presse (EANA) le 12 juin.

Le webinaire a réuni des dirigeants et des représentants de l'Agence France Press, de l’agence allemande DPA, de l'agence turque Anadolu, de l'agence espagnole EFE, de l’agence finlandaise STT, de l'agence ukrainienne Ukrinform et d'autres. L'Azerbaïdjan a été représenté par Aslan Aslanov, vice-président de l'OANA et président du Conseil d'administration de l'AZERTAC, agence membre de l’EANA.

Le PDG de l’agence DPA, Peter Kropsch, a évoqué que la consommation de nouvelles avait énormément augmenté pendant la pandémie de coronavirus. « Cependant, la stagnation dans tous les domaines a eu un impact négatif sur la diversité de l'information. On observe une réduction de volume des vidéos et des textes, une baisse de ventes de photos, de communiqués de presse et des activités publicitaires. À cet égard, les agences européennes entendent économiser en cas de baisse des revenus », a-t-il estimé.

Aslan Aslanov a souligné la nécessité pour les consommateurs de l'information de disposer d'informations fiables. Il a déclaré : « Pendant cette période, les États et les sociétés ont été confrontés à des situations extraordinaires. Les gens ont éprouvé le besoin de plus d'informations, mais aussi d'informations plus fiables. L'AZERTAC, comme d'autres agences, était à l'avant-garde de la production et de la diffusion des informations nécessaires. Avec le COVID-19, notre peuple était également intéressé par le soutien social et économique et le développement de programmes économiques de santé mis en œuvre dans le pays sous la direction du président Ilham Aliyev. Nous avons également préparé et diffusé des actualités, des vidéos, des articles analytiques et des infographies sur ces sujets. Je peux dire que cette période a été un test d'opportunités et de ressources pour l’AZERTAC et toutes les autres agences. Les statistiques montrent que le nombre de consultation de nos informations a augmenté de 40% ».

« Je pense que la bonne circulation de l'information est l'un des facteurs clés de la prévention de la panique. Bien entendu, l’action conjointe des médias avec les agences gouvernementales joue un rôle important dans ce contexte. Je pense que les point de presse réguliers du Quartier général chargé de la lutte contre le coronavirus près le Cabinet des ministres azerbaïdjanais, et ses réponses rapides aux questions ont empêché la propagation de la désinformation dans le pays », a précisé le président du Conseil d’administration de l’AZERTAC.

Lors du webinaire, les parties se sont mises d'accord sur la création de divers produits et sources d'information pour les consommateurs de nouvelles. Aslan Aslanov a évoqué que pendant la fermeture des écoles lors de la pandémie, le Portail Enfance de l'AZERTAC partage des articles éducatifs, des informations éclairantes et qui font réfléchir pour les élèves et les enfants.

Les dirigeants des agences membres de l'Alliance ont partagé leurs expériences et souligné l'importance de tenir ce genre de réunions.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules