CULTURE


Un film sur Hadji Zeynalabdin Taghiyev à un festival international du film

Bakou, 30 juin, AZERTAC 

Le documentaire « 100 ans de vie glorieuse » dédié à Hadji Zeynalabdin Taghiyev, millionnaire, philanthrope et mécène, a franchi toutes les étapes du festival du film FLICKFAIR tenu à Los Angeles, s'est qualifié pour la finale et a concouru pour la première place.

Djalaleddin Gassimov, scénariste, réalisateur et producteur général du film « 100 ans de vie glorieuse », a fait savoir que l'affiche avait été placée sur la page principale du festival.

Selon lui, l'objectif principal du film est de faire connaître Hadji Zeynalabdin Taghiyev dans une large géographie, ainsi que de fournir aux gens des informations sur l'Azerbaïdjan à travers sa personnalité.

« Hadji Zeynalabdin Taghiyev, quel que soit son lieu de résidence, n'a pas épargné ses efforts pour aider nos compatriotes. À partir des années où j'ai étudié à l'Université d'État de Bakou, j'ai reçu beaucoup d'informations sur cet éminent philanthrope, bref, j'ai rassemblé tous les documents publiés à son sujet. Mais il ne m'est jamais venu à l'idée qu'un jour ces documents, livres, photos deviendront les héros de mon documentaire », a ajouté Djalaleddin Gassimov.

Gassimov a dit qu'il envisageait également de présenter le scénario dans divers festivals internationaux à l'avenir: «Il est utile pour nous de transmettre au public un grand nombre d'œuvres réalisées par le millionnaire azerbaïdjanais pour le développement de son peuple au début du siècle dernier. Il s'agit d'une étape conçue pour aider les gens à faire des choses utiles et à accroître l’esprit patriotique chez la jeune génération », a-t-il ajouté.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules