ACTUALITES OFFICIELLES


Communiqué de la Présidence de la République

Le président de la République d’Azerbaïdjan, Ilham Aliyev, a téléphoné au Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres. Au cours de la conversation téléphonique, le président Ilham Aliyev a déclaré que l’Azerbaïdjan soutenait les efforts du Secrétaire général et des Nations Unies, ainsi que la coopération multilatérale dans la lutte contre la pandémie de COVID-19.

Le chef de l'Etat a évoqué que l'Azerbaïdjan avait fait don de 10 millions de dollars à l'Organisation mondiale de la santé et apporté de l’aide humanitaire et financière à plus de 30 pays afin de lutter contre la pandémie de COVID-19.

Le président Ilham Aliyev a remercié le Secrétaire général d’avoir répondu sans retarder à sa demande, en tant que président du Mouvement des non-alignés (MNA) au nom des États membres, concernant la convocation d’une session spéciale de l'Assemblée générale des Nations Unies sur le COVID-19 et a souligné que plus de 130 États membres de l’ONU avaient soutenu cette initiative.

Le président Ilham Aliyev a souligné la grande importance du leadership du Secrétaire général dans la convocation d'une session spéciale de l'Assemblée générale sur le COVID-19.

Le président Ilham Aliyev a déclaré que l'Azerbaïdjan était prêt à contribuer à la résolution des problèmes techniques et logistiques liés à l’organisation de la session spéciale.

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a remercié le président Ilham Aliyev de l’avoir appelé. Marquant qu'il soutenait l'initiative de tenir une session spéciale de l'Assemblée générale des Nations Unies sur le COVID-19, le Secrétaire général a déclaré que l'ONU était prête à travailler avec l'Azerbaïdjan pour résoudre les problèmes techniques et logistiques. Dans le même temps, le Secrétaire général a déclaré que l'Azerbaïdjan œuvrait activement pour la réalisation des Objectifs de Développement durable des Nations Unies.

Le président Ilham Aliyev et le Secrétaire général Antonio Guterres se sont déclarés convaincus, lors de la conversation téléphonique, que la session spéciale constituerait une démarche importante dans la lutte contre la pandémie de COVID-19.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter