POLITIQUE


Les problèmes d'actualité des médias font l'objet de discussions à un webinaire des agences membres de l'EANA VIDEO

Bakou, 11 juillet, AZERTAC

La pandémie affecte aussi les activités des journalistes, la diffusion de fausses informations complique le travail des médias. La lutte contre les fausses informations est devenue aujourd'hui le principal objectif des agences de presse, a déclaré le PDG de l'Agence France-Presse, Fabrice Fries, dans son rapport lors de la réunion en ligne des dirigeants et des représentants des agences membres de l'Alliance européenne des agences de presse (EANA).

En abordant l'impact de la période de pandémie sur les activités des agences de presse, Fabrice Fries a dit que la situation actuelle entraîne une baisse des commandes. « Néanmoins, nous essayons de diversifier nos activités et de nous engager dans de nouveaux domaines. La lutte contre les fausses nouvelles est devenue le principal objectif de notre travail. Il y en a vraiment un grand besoin aujourd'hui », a-t-il estimé.

Prenant la parole lors du webinaire, le président du Conseil d'administration de l'AZERTAC, Aslan Aslanov, a souligné que les efforts et les démarches conjointes au niveau global peuvent actuellement jouer un rôle important dans la résolution des problèmes existants. Il a mis en valeur les initiatives de solidarité mondiale de l'Azerbaïdjan dans la lutte contre le COVID-19. « Le président Ilham Aliyev a avancé, lors d'une visioconférence du Mouvement des non-alignés, présidé par l'Azerbaïdjan, une initiative concernant l'organisation d'une session spéciale de l'Assemblée générale des Nations Unies. Cette initiative a été soutenue par 130 pays et le jour de la session n'est pas très loin », a dit le président du Conseil d'administration.

Aslan Aslanov a informé ses homologues européens de la manière dont les activités de l'AZERTAC étaient adaptées à la situation épidémiologique. Il a également fait savoir que depuis le début de la pandémie, les agences de presse avaient apporté une contribution significative à la lutte contre les fausses informations au niveau mondial et poursuivaient leurs efforts en ce sens.

Le PDG de l'agence britannique Press Association, Clive Marshall, le directeur général de l'agence allemande DPA, Peter Kropsch, le directeur général de l’agence italienne ANSA, Stefano de Alessandri, et autres ont pris la parole lors du webinaire et se sont exprimés sur l'avenir des agences de presse et l'impact des situations de crise sur le journalisme.

Fondée en 1956 à Strasbourg, l'Alliance européenne des agences de presse regroupe 32 principales agences de presse européennes. Parmi ses membres figurent des grandes agences telles que Press Association (Grande-Bretagne), Agence France-Presse (France), DPA (Allemagne), EFE (Espagne), TASS (Russie) et Anadolu (Turquie). L'AZERTAC, membre de l'EANA depuis 2008, prend une part active dans son activité.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules