MONDE


L’ICESCO et le Conseil mondial de l’eau examinent les perspectives de coopération en matière de sécurité de l’eau

Le Caire, 27 août, AZERTAC 

L’Organisation du Monde Islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ICESCO) et le Conseil mondial de l’eau ont tenu mardi 25 août, en visioconférence, une séance de débats pour examiner les perspectives de coopération entre les deux parties en matière de sécurité de l’eau, élaborer une stratégie d’action pour améliorer la gestion des ressources en eau et discuter de l’évolution des préparatifs du 9ème Forum mondial de l’eau (Dakar 2021).

La session était présidée par Dr Salim M. Al-Malik, Directeur général de l’ICESCO, et M. Loïc Fauchon, Président du Conseil mondial de l’eau, avec la participation de nombre de fonctionnaires du Conseil, ainsi que de directeurs de secteur et experts de l’ICESCO.

L’ordre du jour de cette réunion comprenait la présentation des programmes pratiques de l’ICESCO pour le renforcement des capacités en matière de gestion de l’eau, de changement climatique et de transfert d’expertise technologique. Il s’agissait également de l’examen de la coopération multilatérale pour soutenir ces programmes, et de la suggestion de réunions pour les représentants des Etats membres afin d’identifier les besoins de ces Etats en termes de renforcement des capacités humaines et des infrastructures.

Dr Al-Malik a affirmé la volonté de l’ICESCO d’aider ses Etats membres dans le domaine de l’eau, un secteur vital en particulier avec les changements climatiques et les impacts sur l’environnement qui menacent l’épuisement des sources d’eau potable, en cas d’échec de rationalisation de l’utilisation et du traitement.

Pour sa part, M. Fauchon a salué les programmes et travaux majeurs menés par l’ICESCO, ainsi que les partenariats qu’elle entretient avec les donateurs pour soutenir les pays dans le domaine de l’eau, en appelant l’Organisation à rejoindre le Conseil mondial de l’eau pour une coopération plus fructueuse entre les deux parties. Le Directeur général de l’ICESCO a promis d’étudier cette question et a remercié le Président du Conseil pour son invitation, soulignant la possibilité de réalisation d’objectifs communs.

Au cours de la séance, les deux parties ont affirmé leur volonté de développer la coopération bilatérale, qui avait commencé par la tenue, le 27 juillet, de la réunion virtuelle sur la sécurité de l’eau pour la paix et le développement dans le monde islamique, dans le cadre des préparatifs du 9ème Forum mondial de l’eau, prévu en 2021 dans la capitale sénégalaise Dakar et dont les deux parties participeront à la tenue avec le gouvernement sénégalais.

Les deux parties ont également convenu de poursuivre lesdits préparatifs pour assurer le succès souhaité du Forum, et de former un comité de l’ICESCO et du Conseil mondial de l’eau pour développer un futur plan d’action commun, basé sur une méthodologie scientifique pour assurer la sécurité de l’eau et fournir de l’eau potable au plus grand nombre de personnes dans les pays les plus nécessiteux, en particulier dans le continent africain.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules