RÉGIONS


L’artisanat du cuivre de Lahydj sous l’objectif de l’AZERTAC

Bakou, 7 septembre, AZERTAC 

Situé à 36 km du centre-ville d'Ismayilli, Lahydj est considéré comme l'un des lieux les plus préférés des touristes en Azerbaïdjan. Avec son air frais, ses forêts vertes, ses hautes montagnes, ses monuments historiques et son artisanat, Lahydj reste un lieu de prédilection pour les voyageurs.

L’artisanat du cuivre de Lahydj est la pratique traditionnelle de fabrication et d’utilisation des produits en cuivre concentrée à Lahydj.

Le maître chargé de la fonte du cuivre coordonne l’ensemble du processus, et est accompagné d’un apprenti qui apprend les techniques nécessaires, tout en aidant le maître. Le forgeron-marteleur pompe l’air dans les fours et bat au marteau le cuivre fondu en plaques plates fines. Un artisan polit ensuite les plaques en cuivre martelées et décore le produit fini. Cette étape finale du processus est considérée particulièrement importante car les motifs utilisés portent souvent sur l’environnement, reflétant ainsi les connaissances traditionnelles et les valeurs culturelles des détenteurs. Le maître est responsable de la vente des produits finis en cuivre dans les ateliers et de la rémunération du travail des autres artisans impliqués.

La tradition se transmet dans les familles de père en fils. Pour les artisans, la tradition représente une source importante de revenus et procure un fort sentiment d’identité et de fierté.

Rappelons que l’artisanat du cuivre de Lahydj avait été inscrit sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO en 2015.

L’AZERTAC présente une série de photos prises dans l’atelier de Nezer Aliyev, célèbre artisan du cuivre à Lahydj.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules