MONDE


Le coronavirus a causé la mort de 366 journalistes à travers le monde

Bakou, 16 septembre, AZERTAC 

Au moins 366 journalistes sont décédés du coronavirus dans 47 pays du monde et 54 autres ont été tués au cours des six derniers mois, selon un rapport publié à Genève par la Press Emblem Campaign, une organisation non gouvernementale.

Au total, le Covid-19 a causé la mort de 205 journalistes en Amérique latine, de 90 en Asie, de 28 en Europe, de 22 en Afrique et de 21 en Amérique du Nord.

Le plus grand nombre de morts parmi les journalistes a été enregistré au Pérou - 82 personnes. En outre, 40 journalistes ont été tués en Équateur, 36 en Inde, 31 au Bangladesh, 26 au Mexique, 20 aux États-Unis, 19 au Brésil, 10 au Pakistan et 8 en Bolivie, 8 au Royaume-Uni et 8 au Nigéria.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules