Nouvelles de la ligne de front


L’ignominie du fascisme arménien: les Arméniens continuent de viser des civils

Terter, 28 septembre, AZERTAC 

Le 28 septembre, vers 7 heures du matin, les forces armées arméniennes ont pilonné intensément le centre de la région de Terter, ainsi que des villages densément peuplés.

Un habitant de Terter, Mehman Aliyev a été tué à la suite des tirs d'artillerie. Dans le même temps, Toural Ibrahimov, habitant de la ville, et Qenber Assadov, ambulancier, ont été blessés. Tous les deux ont été hospitalisés, rapporte un correspondant régional de l’AZERTAC.

L'ennemi a également pris pour cible un poste de police, un palais de justice et des installations civiles dans la région de de Terter, ce qui confirme une fois de plus l’ignominie du fascisme arménien.

Il convient de souligner que les maisons d’Ehmedov Maïl, Salahov Nizami et Karimov Elchen dans le village Azad Garagoyounlou ont été gravement endommagées, le principal pont stratégique et le département de police ont été touchés par des tirs d’obus.

À la suite des tirs de l'ennemi sur des biens civils, un immeuble composé de 54 appartements à Terter et un immeuble dans le bourg de Chykharkh de la région sont devenus inutilisables, les résidants étant évacués.

De plus, à la suite des tirs intensifs des forces armées arméniennes, des obus d'artillerie sont tombés sur des bâtiments auxiliaires dans certains villages de la région de Terter, où de nombreux animaux d’élevage ont été tués.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules