POLITIQUE


Le président Ilham Aliyev : Ce qui se passe aujourd’hui est le résultat de la politique destructrice de l'Arménie

Bakou, 3 octobre, AZERTAC

À de nombreuses reprises, j'ai soulevé cette question et j’ai dit que des sanctions internationales devaient être imposées à l'Arménie pour la forcer à se conformer aux résolutions et à commencer la libération de nos territoires. Mais mes appels n'ont pas reçu de réponse appropriée et ce qui se passe aujourd’hui est le résultat de la politique destructrice de l'Arménie, a souligné le président Ilham Aliyev dans son interview accordée à la chaîne de télévision Al Jazeera.

Le chef de l’Etat a souligné que son pays bénéficie d'un soutien très large du point de vue des normes du droit international et des décisions et résolutions des organisations internationales. « Comme je l'ai déjà mentionné, le Conseil de sécurité de l'ONU, un organe suprême international, a adopté des résolutions exigeant à l'Arménie de retirer ses troupes. L’Assemblée générale des Nations Unies a fait de même, d’autres organisations internationales, telles que l’Organisation de la coopération islamique, le Mouvement des pays non-alignés, le Parlement européen ont fait de même, mais ça ne suffit pas, nous avons donc un cadre juridique pour le règlement du conflit. Mais il n'y a pas assez de pression pratique sur l'agresseur et ici nous voyons la contradiction entre le droit international et ce qui se passe en réalité. Ainsi, l’ignorance de l’Arménie vis-à-vis des normes et principes du droit international devrait être un bon indicateur du fait que le droit international ne fonctionne pas ou qu’il fonctionne de manière sélective », a déclaré le président azerbaïdjanais.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules