POLITIQUE


Ilham Aliyev : Dans certains cas les résolutions du Conseil de sécurité sont mises en œuvre en quelques jours, mais dans notre cas, elles restent lettres mortes depuis tant d'années

Bakou, 3 octobre, AZERTAC

Dans certains cas, comme vous le savez, les résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU sont mises en œuvre en quelques jours, même en quelques heures, mais dans notre cas, elles restent lettres mortes depuis tant d'années. Ainsi, le manque de pression pratique sur l'agresseur est l'une des raisons pour lesquelles le conflit dure si longtemps, a estimé le président de la République d’Azerbaïdjan, Ilham Aliyev, dans son interview accordée à la chaîne de télévision Al Jazeera.

« Si nous regardons ce que l'Arménie a fait et déclaré après la soi-disant révolution, au cours des deux dernières années, nous verrons qu'ils nous ont toujours provoqué et ils ont visé à déclencher une nouvelle guerre et la raison en était de perturber complètement les pourparlers. Ils ont commis plusieurs provocations militaires contre l'Azerbaïdjan. Le 12 juillet, ils ont attaqué nos villages et nos positions militaires loin de la région du conflit, dans la région de Tovouz, à l'ouest de l'Azerbaïdjan, à la frontière arméno-azerbaïdjanaise. Et il était absolument difficile de comprendre pourquoi ils l'avaient fait. Ils nous ont attaqués avec l'artillerie lourde. Les premières victimes parmi les militaires ont été des Azerbaïdjanais, quatre de nos militaires et un villageois de 76 ans ont été tués. Donc, nous avons dû prendre des mesures de rétorsion, à la suite desquelles ils ont subi une défaite amère, ils se sont retirés et ont commencé à plaider pour un cessez-le-feu. Puis, j'ai dit que nous n'avions aucun objectif militaire sur le territoire arménien. Par conséquent, dès que nous les avons repoussés et qu’ils ont déjà compris que cela ne fonctionnait pas, les affrontements ont cessé », a marqué le chef de l’Etat azerbaïdjanais.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules