ACTUALITES OFFICIELLES


Communiqué de la Présidence de la République

Le 6 octobre, le président de la République d'Azerbaïdjan, Ilham Aliyev, a reçu un coup de fil du président de la République islamique d'Iran, Hassan Rohani.

Hassan Rohani a exprimé l'inquiétude de son pays face à la poursuite des hostilités sur la ligne de contact des armées arménienne et azerbaïdjanaise et a dit espérer que le conflit serait réglé prochainement par la voie pacifique.

Le président Ilham Aliyev a déclaré qu'à la suite de la provocation militaire arménienne, lancée depuis le 27 septembre et se poursuivant aujourd'hui, les positions des unités militaires azerbaïdjanaises et les localités situées le long de la ligne de contact ont été soumises à de lourds tirs d'artillerie de l’armée arménienne. En conséquence, des militaires azerbaïdjanais et 27 civils ont été tués, plus de 170 ont été blessés, plus de 900 maisons ont été endommagées ou complètement détruites. La partie azerbaïdjanaise a mené avec succès des contre-offensives et a libéré une partie de ses terres occupées.

Le chef de l'Etat a dit qu'une partie du territoire occupé situé à la frontière irano-azerbaïdjanaise était passée sous le contrôle de l'Azerbaïdjan et les gardes-frontières azerbaïdjanais et l'infrastructure frontalière seraient bientôt installés dans les zones libérées le long de la frontière.

Le président Ilham Aliyev a déclaré que l'agression militaire et les provocations en cours de l'Arménie constituaient le plus grand obstacle à la paix et à la sécurité dans la région.

Le président Ilham Aliyev et le président Hassan Rohani ont discuté des questions liées au développement futur réussi des relations amicales et fraternelles entre les deux pays et ont déclaré espérer que ces liens continueraient de s’élargir et de se renforcer dans l’intérêt des deux pays et des deux peuples.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter