POLITIQUE


Le président russe : Les combats n'ont pas lieu sur le territoire de l'Arménie

Moscou, 7 octobre, AZERTAC

Comme vous le savez, l'Arménie est membre de l'Organisation du traité de sécurité collective (OTSC), en vertu de laquelle nous avons certaines obligations vis-à-vis de l'Arménie. Mais, à notre grand regret, les hostilités se poursuivent jusqu’à présent et elles n’ont pas lieu sur le territoire de l'Arménie, a dit le président russe Vladimir Poutine dans une interview à la chaîne de télévision Rossiya-1.

En réponse à la question « comment évaluez-vous les récents développements autour du Haut-Karabagh ? », le président de la Russie a déclaré : « C'est une tragédie, nous sommes très inquiets, parce que l'Azerbaïdjan, l'Arménie et le Haut-Karabagh, ce sont tous des territoires où vivent des personnes qui ne nous sont pas étrangères. Il suffit de dire que nous avons environ 2 millions d'Azerbaïdjanais et, selon nos calculs, plus de 2 millions d'Arméniens vivant en Russie. Un grand nombre de citoyens russes entretiennent d’étroites relations amicales et même familiales avec les deux républiques.

Bien sûr, c'est une énorme tragédie. Les gens meurent, il y a de lourdes pertes des deux côtés. Nous espérons que ce conflit prendra fin très prochainement. Mais s'il ne cesse pas décisivement, apparemment c'est encore loin, en tout cas nous appelons, et je tiens à le réitérer, nous appelons à un cessez-le-feu. Et il faut le faire le plus rapidement possible ».

Le leader de la Russie a évoqué que l'Arménie est membre de l'OTSC et que la Russie a certaines obligations à l’égard de l'Arménie dans le cadre de ce traité.

« Mais, à notre grand regret, les hostilités se poursuivent jusqu’à présent et les combats n’ont pas lieu sur le territoire de l'Arménie. Quant au respect par la Russie de ses obligations conventionnelles en vertu de ce traité, nous avons toujours accompli, nous accomplissons et continuerons d’accomplir nos obligations. Comme vous le savez, je suis constamment en contact direct avec le Premier ministre arménien, les dirigeants arméniens n'ont aucune question en ce qui la qualité du respect par la Russie de ses obligations », a déclaré le président Vladimir Poutine.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules