CULTURE


Le Karabagh, berceau de la culture azerbaïdjanaise : La Mosquée de Djouma d’Agdam

Bakou, 7 octobre, AZERTAC 

Le ministère de la Culture a lancé un nouveau projet intitulé « Le Karabagh – berceau de la culture azerbaïdjanaise », afin de faire connaître le riche patrimoine culturel du peuple azerbaïdjanais au Karabagh, qui a été détruit et pillé à la suite de l'agression arménienne.

Dans le cadre du projet, cet article est dédié à la Mosquée de Djouma d’Agdam.

La Mosquée de Djouma d’Agdam a été construite en 1868-1870. Après l'occupation par les forces armées arméniennes en 1993, la mosquée d’Agdam, comme d'autres monuments historiques, a été incendiée et gravement endommagée. Malgré sa construction sublime et ses mosaïques richement décorées, la mosquée a été transformée en une ferme pour loger les vaches et les moutons et non pas en un musée ou un bâtiment historique.

L'état actuel de la mosquée démontre une fois de plus la violation de la Convention de La Haye de 1954 pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules