CULTURE


Le Karabagh, berceau de la culture azerbaïdjanaise : la forteresse de Choucha

Bakou, 8 octobre, AZERTAC 

Le ministère de la Culture poursuit son nouveau projet intitulé « Le Karabagh – berceau de la culture azerbaïdjanaise », afin de faire connaître le riche patrimoine culturel du peuple azerbaïdjanais au Karabagh, qui a été détruit et pillé à la suite de l'agression arménienne.

Dans le cadre du projet, cet article est dédié à la forteresse de Choucha.

La forteresse de Choucha comprend les remparts qui entourent l’ensemble de la ville azerbaïdjanaise de Choucha. En tenant compte de la position géographique défavorable de la forteresse de Baïat et celle de Chahboulagh, Penaheli Khan a décidé de restaurer la forteresse de Choucha en 1753 et le centre du khanat du Karabagh y a été déplacé. Après la restauration de la forteresse, elle a été appelée Penahabad pendant longtemps.

La forteresse de Choucha est l'une des plus belles perles de l'architecture azerbaïdjanaise.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules