POLITIQUE


La terreur arménienne a été condamnée en Suède

Bakou, 19 octobre, AZERTAC 

Des représentants de la diaspora azerbaïdjanaise à Stockholm, en Suède, ont organisé un rassemblement sur la place Sergelakaden pour protester contre l'agression de l'armée arménienne d'occupation contre l'Azerbaïdjan et les provocations militaires qui ont suivi en Azerbaïdjan. Les manifestants ont fermement condamné les provocations des forces armées arméniennes, la reprise des attaques à la roquette à Gandja, qui ont entraîné la mort de civils, de mineurs et de femmes, ainsi que la destruction de biens civils.

Nos compatriotes vivant et travaillant à Stockholm ont participé à l'action initiée par le Conseil de coordination des Azerbaïdjanais scandinaves et la Fédération suédoise d'Azerbaïdjan. Les manifestants ont regretté les attaques à la roquette à Gandja et Minguétchévir, la mort de dizaines de civils à Gandja, y compris des enfants innocents, et ont appelé la communauté mondiale à ne pas fermer les yeux sur la terreur arménienne et à défendre la juste position de l'Azerbaïdjan. Pendant le rallye, une voiture avec une plaque commémorative reflétant les réalités du Karabagh a fait le tour de la place.

L'hymne national de la République d'Azerbaïdjan a été interprété lors du rassemblement. Les participants ont crié dans différentes langues des slogans tels que: «Le Karabagh, c’est l'Azerbaïdjan!», «Priez pour Gandja!», «Arrêtez le terrorisme arménien!», «Les civils sont inviolables!», «Arrêtez de tuer des enfants!», «Nous disons non au terrorisme »,« Ne soutenez pas l'État occupant! »,« Arménie, suivez les résolutions de l'ONU! »,« Ne croyez pas l'Arménie »,« Fin à l'occupation arménienne! »,« Fin à l'agression arménienne »,« Fin à la terreur arménienne » et autre.

Il est à noter que l'armée arménienne, violant le cessez-le-feu humanitaire, les 11 et 17 octobre 2020 de nuit a tiré des roquettes sur Gandja, la deuxième plus grande ville d'Azerbaïdjan, en dehors de la zone de première ligne. À la suite des attaques à la roquette contre l'armée arménienne d'occupation, des bâtiments résidentiels dans la partie centrale de Gandja ont été détruits, des biens civils ont été gravement endommagés, 23 personnes ont été tuées, 83 civils ont été gravement blessés et la ville elle-même a été gravement endommagée.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules