POLITIQUE


Le président Ilham Aliyev : La situation sur le front démontre la capacité de haut niveau de l'armée azerbaïdjanaise

Bakou, 24 octobre, AZERTAC 

« Les affrontements se poursuivent il y a moins d'un mois et à la suite d'une contre-attaque très réussie l'Azerbaïdjan a pu libérer une partie des territoires, villes et villages occupés. Chaque jour nous fournissons des informations sur les nouvelles villes et les nouveaux villages libérés de l’occupation. Ce n’est pas facile, car pendant les 30 années d'occupation, l'Arménie a construit des fortifications très solides sur les territoires occupés. Il n'a donc pas été facile de franchir la ligne de contact. Mais nous l'avons fait dans différentes directions, au nord, au sud. Et cela démontre la capacité et le potentiel de haut niveau de l'armée azerbaïdjanaise », a dit le président Ilham Aliyev a décrivant la situation sur le front lors de son interview au Figaro.

« Nous vainquons l'Arménie sur le champ de bataille. Et ils sont contraints de prendre la fuite. Ainsi, nous avons déjà restauré la frontière internationale avec l'Iran. Plus de 130 km de cette frontière étaient sous occupation. Donc, nous avons beaucoup fait sur le champ de bataille et ça continue. L’Arménie a violé le cessez-le-feu à deux reprises. S'ils n'avaient pas violé brutalement le cessez-le-feu, d'abord le 10 octobre et ensuite le 17 octobre en tirant un missile balistique sur la ville endormie de Gandja, les affrontements se seraient arrêtés aujourd'hui et la solution politique aurait prévalu. Telle est notre position. S'ils ne s'arrêtent pas, nous continuerons à libérer nos terres », a souligné le président de la République.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules