POLITIQUE


Le président azerbaïdjanais : Le cessez-le-feu a été violé trois fois et tous les trois ont été de la faute de la partie arménienne

Bakou, 29 octobre, AZERTAC 

Nous devons obtenir un engagement de la part de l'Arménie, en la personne de leurs plus responsables, qu'elle retirera ses troupes des territoires occupés de l’Azerbaïdjan. Nous ne l'avons pas encore entendu. Nous sommes prêts à suspendre les opérations militaires dès qu'un tel engagement sera pris par les dirigeants arméniens et confirmé par les coprésidents du Groupe de Minsk de l'OSCE. A condition que la partie arménienne arrête également ses opérations militaires. Car, le cessez-le-feu a été violé trois fois, et tous les trois ont été de la faute de la partie arménienne, a déclaré le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev, dans son interview accordée à l'agence de presse russe Interfax.

Soulignant le bombardement de Berdé par l'Arménie et le tir de missiles balistiques sur la ville de Gandja, ayant causé la mort de nombreux civils, le chef de l'Etat a dit qu'il s'agissait d'une violation flagrante du cessez-le-feu négocié à Moscou et à Washington.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules