POLITIQUE


Human Rights Watch aussi confirme le tir des roquettes à sous-munitions sur Berdé par l’Arménie

Bakou, 30 octobre, AZERTAC

Human Rights Watch aussi a confirmé que l'Arménie avait frappé la ville de Berdé en Azerbaïdjan par des roquettes à sous-munitions, dont l’utilisation est interdite.

Les forces arméniennes ont tiré le 28 octobre des armes à sous-munitions, interdites au niveau international, sur la ville de Berdé, située à 230 kilomètres de la capitale azerbaïdjanaise Bakou. Au moins 21 civils ont été tués et plus de 70 autre ont été blessés dans l'attaque, indique un communiqué de l’organisation. Les experts de Human Rights Watch ont vérifié des photos de fragments d’armes à sous-munitions pris par des jourtnalistes internationaux et locaux, ainsi que pars des habitants.

L’organisation Amnesty International avait aussi confirmé l’utilisation des roquettes à sous-munitions par l'Arménie contre la population civile en Azerbaïdjan.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules