POLITIQUE


Le président azerbaïdjanais : L’impartialité des médiateurs est le seul moyen de faire avancer les choses

Bakou, 4 novembre, AZERTAC 

Les trois pays coprésidents du Groupe de Minsk, à la fois membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU, ont adopté des résolutions en 1993 requérant le retrait immédiat, complet et inconditionnel des troupes arméniennes du territoire azerbaïdjanais. Donc, ces pays eux-mêmes ont créé une base juridique pour le règlement. Mais l’Arménie n’a pas mis en œuvre ces résolutions, a déclaré le président de la République d’Azerbaïdjan, Ilham Aliyev, en s’exprimant sur la neutralité des coprésidents dans son interview accordé au journal italien La Repubblica.

« Une autre nuance à laquelle je fais allusion consiste à ce que les médiateurs doivent être neutres, peu importe ce qu'ils pensent de la situation, quelles que soit leurs relations avec nous ou avec l'Arménie. Mais s'ils ne sont pas impartiaux, ils ne peuvent pas être des médiateurs. Par conséquent, la neutralité que nous constatons sur place à tel ou tel degré, je pense, est le seul moyen de faire avancer les choses. Donc, ce n'était pas un feu vert pour nous. Nous avons répondu sans avoir une idée à 100% de ce que ferait l'Arménie avant l'attaque du 27 septembre, nous avons fait ce que nous jugions juste pour défendre notre pays, notre peuple et restaurer la justice », a souligné le président azerbaïdjanais.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules