SOCIETE


Le dirigeant de la communauté azerbaïdjanaise du Haut-Karabagh a fait appel aux Arméniens

Bakou, 9 novembre, AZERTAC

Le dirigeant de la communauté azerbaïdjanaise du Haut-Karabagh, Tural Gandjaliyev, a fait appel aux citoyens azerbaïdjanais d'origine arménienne.

L'AZERTAC présente le texte intégral de cet appel :

« Cher (e)s citoyen(ne) s. azerbaïdjanais(e)s d'origine arménienne,

Je sais que vous suivez très attentivement mes appels qui vous sont adressés régulièrement. Cela me rend heureux. Mon dernier appel a été suivi par un grand nombre de nos citoyen(e)s arménien(ne)s et j'ai reçu plusieurs messages et appels inspirants de votre part. Je suis très content qu'il y ait de nombreux gens parmi les citoyens arméniens qui préfèrent vivre en paix et qui sont en faveur de la coexistence.

Il ressort clairement de vos demandes adressées que vous aussi, vous vous attendez à ce que la paix soit bientôt établie. Comme vous, tous les citoyens de la République d'Azerbaïdjan attendent le rétablissement de notre intégrité territoriale et que les Azerbaïdjanais et Arméniens recommencent à vivre ensemble en paix.

Je me souviens très bien des jours anciens. Nous n'avons pas oublié les rires des Arméniens et des Azerbaïdjanais dans les rues de Choucha et de Khankendi. Nous n'avons pas oublié les vieillards jouant au backgammon sous les arbres, dans les salons de thé. Nous n'avons pas oublié les gens qui se promenaient dans les parcs, dans les cafés et dans les restaurants en profitant de l'air pur de la montagne. Nous n'avons pas oublié la participation des deux athlètes arméniens et azerbaïdjanais à des compétitions sportives. Nous n'avons pas oublié le temps où nous partagions nos joies et nos chagrins.

Je sais que vous aussi vous vous en souvenez. Nous revivrons ensemble en bon voisinage. Les enfants arméniens et azerbaïdjanais iront ensemble à l'école maternelle et à l'école secondaire. Les enfants seront divisés en équipes mixtes et joueront au football dans les quartiers.

Notre seul moyen est de vivre ensemble en respectant les lois de la République d'Azerbaïdjan pour revenir à ces jours. Je vous demanderais encore une fois d'être loin des zones de guerre. Toute vie humaine est précieuse pour nous. Ne prenez pas les armes contre le soldat azerbaïdjanais qui est le garant de votre avenir et de votre sécurité. Les soldats azerbaïdjanais sont des humanistes. Faites-leur simplement confiance. Ils ne vous toucheront pas. Les Forces armées azerbaïdjanaises sont toujours prêtes à apporter un soutien humain et médical aux civils. Si vous avez des enfants qui servent dans l'armée, retirez-les.

Essayons de mettre fin à ce conflit le plus rapidement possible avec des pertes minimales et d'établir la paix. Dans ce cas, nous - les habitants azerbaïdjanais et arméniens de la région du Haut-Karabagh en Azerbaïdjan, pourrons bientôt vivre ensemble en paix comme dans le passé. Je vous assure que l'Eglise Kazanchi et d'autres monuments culturels à Choucha seront restaurés.

Comme l'a souligné le Président de la République d'Azerbaïdjan, M. Ilham Aliyev, nous n'avons rien contre le peuple arménien. Cette guerre est menée contre les dirigeants politico-militaires corrompus de l'Arménie et contre la soi-disant junte criminelle, dont vous souffrez aussi. »

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules