ACTUALITES OFFICIELLES


Le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev et le président russe Vladimir Poutine s'entretiennent par visioconférence VIDEO

Bakou, 10 novembre, AZERTAC

Le président de la République d'Azerbaïdjan, Ilham Aliyev, et le président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine, se sont entretenus par visioconférence le 10 novembre.

Le président russe Vladimir Poutine a dit :

- Bonsoir, cher Ilham Heydar oglu.

Le président Ilham Aliyev : Bonsoir, Vladimir Vladimirovitch.

Le président Vladimir Poutine : Aujourd'hui, nous signons une déclaration trilatérale du Président de la République d'Azerbaïdjan, du Premier ministre de la République d'Arménie et du Président de la Fédération de Russie.

J'espère vivement que la décision énoncée dans notre déclaration commune mettra non seulement fin aux affrontements entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan, arrêtera non seulement l’écoulement de sang sur cette terre, mais créera également des mécanismes fiables pour exercer un contrôle des accords que nous avons conclus dans notre déclaration d’aujourd’hui. Mais surtout, cela créera des conditions favorables à un avenir historique à long terme, pour le développement des relations dans la région, tout d'abord, des relations amicales entre la République d'Azerbaïdjan et l'Arménie dans l'intérêt des peuples azerbaïdjanais et arménien. Merci.

Le président Ilham Aliyev : Merci, cher Vladimir Vladimirovitch. Pour ma part, je voudrais dire que je suis très heureux qu’on mette fin aujourd'hui au conflit qui dure depuis plusieurs années entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan, que l'occupation des terres azerbaïdjanaises prenne fin par un accord sur des positions importantes qui a pris des heures et, en général, des jours. Nous sommes parvenus à un règlement qui, je pense, répond aux intérêts des peuples d'Azerbaïdjan, d'Arménie et des pays de la région. Je dois dire que le règlement politico-militaire du conflit auquel nous assistons actuellement mènera, j'en suis convaincu, à une paix et à un accord à long terme dans notre région et mettra fin aux affrontements et à l’écoulement de sang.

Le conflit du Haut-Karabagh entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan est l'un des conflits les plus anciens de notre région, en Eurasie, et le fait qu'il se termine aujourd'hui est un événement historique. C'est un événement historique avant tout pour le peuple azerbaïdjanais, qui est enfin en train de se débarrasser de l'occupation qui dure depuis de nombreuses années. C'est aussi un triomphe des normes et principes du droit international, la mise en œuvre des résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU, qui, malheureusement, sont restées lettres mortes pendant longtemps.

Vladimir Vladimirovitch, je voudrais vous présenter ma gratitude pour votre participation active au règlement du processus au cours des années précédentes, en particulier pendant la phase chaude du conflit. Et le fait que les trois dirigeants des pays signent aujourd'hui ce document témoigne du rôle particulier de la Fédération de Russie dans le règlement de ce conflit. Et je suis sûr que le rôle de la Fédération de Russie dans les activités futures dans la région, y compris l’élimination des conséquences du conflit et la normalisation des relations entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie, sera également important.

Aujourd'hui, je voudrais également exprimer ma gratitude au président de la République de Turquie, M. Recep Tayyip Erdogan, pour sa participation active au règlement politique du conflit. L'une des dispositions de la déclaration d'aujourd'hui est la mission conjointe de maintien de la paix de la Russie et de la Turquie. Ainsi, nous créons un tout nouveau format d'interaction dans la région non seulement dans le cadre du règlement du conflit mais aussi pour le développement futur. Car l'une des dispositions prévoit également le déblocage de toutes les communications de transport, ce qui contribuera à tous les pays de la région. C'est pourquoi je signe aujourd'hui ce document avec joie et fierté et je tiens à féliciter tout le peuple azerbaïdjanais pour cet événement historique. Merci.

Le président Vladimir Poutine : Je pense, comme je l’ai dit, que c’est effectivement en faveur des intérêts des peuples arménien et azerbaïdjanais. La Russie, pour sa part, fera tout son possible pour que toutes les positions prises lors des négociations entre les trois parties, la déclaration que nous signons aujourd'hui, soient appliquées. Merci.

Le président Ilham Aliyev : Merci, Vladimir Vladimirovitch. Passons à la signature.

Le président Vladimir Poutine : Oui.

Le président Ilham Aliyev et le président Vladimir Poutine ont signé la déclaration.

Le président Vladimir Poutine : Merci, Ilham Heydar oglu.

Le président Ilham Aliyev : Merci beaucoup, Vladimir Vladimirovitch.

Le président Vladimir Poutine : Je vous souhaite le meilleur. Je souhaite le meilleur à tous les gens, à tous les peuples vivant dans ces territoires. Je veux exprimer l'espoir que nous avons fait une bonne action et créé de bonnes conditions de base pour le développement progressif des relations entre tous les pays de cette région au profit des populations vivant dans ces territoires, au profit des peuples azerbaïdjanais et arménien. Merci.

Le président Ilham Aliyev : Merci encore, Vladimir Vladimirovitch. Merci de votre implication personnelle et je suis convaincu que ce qui s'est passé aujourd'hui restera comme une date historique très importante dans l'histoire des peuples de Russie, d'Azerbaïdjan et d'Arménie. Merci encore.

Le président Vladimir Poutine : Merci.

Le président Ilham Aliyev : Bonne chance.

Le président Vladimir Poutine : Au revoir.

Le président Ilham Aliyev : Au revoir.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter