SOCIETE


Le bilan des crimes des forces arméniennes contre la population civile a atteint 98 morts

Bakou, 30 novembre, AZERTAC

Le Parquet général de la République d'Azerbaïdjan a rendu public les nouvelles statistiques sur les crimes commis par les forces armées de l'Arménie contre la population civile de l’Azerbaïdjan du 27 septembre au 30 novembre 2020.

Au total, 98 civils ont été tués et 414 autres blessés à la suite de l’agression arménienne. Ainsi, 93 civils ont été tués et 410 autres blessés à la suite d'intenses tirs d'artillerie lourde et de roquettes par l'ennemi a gravement endommagé 3326 maisons, 120 immeubles résidentiels et 504 installations civiles.

Ainsi, 93 civils ont été tués et 410 ont été blessés à la suite du bombardement des localités azerbaïdjanaises avec des pièces d’artillerie lourde et des systèmes lance-roquettes par les forces armées arméniennes. Le nombre de civils tués par des mines terrestres est monté à cinq et le nombre de blessés à quatre.

Le 28 novembre, vers 15h10, quatre citoyens civils – Chakir Hadjiyev Maharram oglu, Firoudin Hadjiyev Maharram oglu, Zulfugar Husseynov Adichirin oglu, Adilzadé Zibeydé Chakir gizi – ont été tués à bord d’une Toyota qui s’est explosée par deux mines antichars après être entrée dans une zone dangereuse interdite aux civils dans le village d'Achaghy Seyidahmedli de la région de Fuzouli.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules