ACTUALITES OFFICIELLES


Le président de la République reçoit une délégation du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale de l’Italie VIDEO

Bakou, 9 décembre, AZERTAC

Le président de la République d’Azerbaïdjan, Ilham Aliyev, a reçu mercredi 9 novembre une délégation menée par Manlio Di Stefano, secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères et à la Coopération internationale, coprésident de la Commission mixte intergouvernementale pour la coopération économique entre la République d’Azerbaïdjan et la République d’Italie.

Le président azerbaïdjanais évoqué sa visite très réussie en Italie et a remercié une fois encore la partie italienne pour son hospitalité. Il a dit que les documents signés lors de cette visite renforceraient bien sûr le partenariat entre les deux pays.

« En profitant des bonnes relations politiques entre nos deux pays, nous avons l'intention d'examiner les questions de coopération économique et d'implication de plus d'entreprises italiennes en Azerbaïdjan. Cela comprend les domaines de coopération traditionnels, ainsi que nos grands projets relatifs à la reconstruction des villes ruinées de l'Azerbaïdjan. Car, nous devons créer de nouvelles infrastructures - routes, voies ferrées, aéroports, écoles et hôpitaux, a déclaré le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev.

Le chef de l’Etat a dit que les villages et villes du Karabagh avaient été sauvagement détruits par les Arméniens.

« Nous avons fait les premiers pas en matière de la reconstruction. Les premiers contrats ont déjà été signés et, comme je l'ai dit, nous travaillerons avec des compagnies des pays amis dans les territoires libérés. Les premiers contrats ont été signés avec des entreprises turques et c'est naturel, puisque la Turquie est un pays frère », a souligné le président azerbaïdjanais.

Le président de la République a dit espérer que les prochains contrats seraient signés avec des entreprises italiennes. « C'est naturel, car l'Italie est un pays ami proche de l'Azerbaïdjan. Nous avons été témoins de votre position pendant les longues relations diplomatiques entre nos pays, et en particulier pendant la guerre. La visite des parlementaires de votre pays en Azerbaïdjan moins d'un mois après la fin de la guerre témoigne de notre amitié forte. Nous apprécions ce geste de solidarité et de soutien », a fait savoir le président Ilham Aliyev.

La visite des parlementaires italiens a été très appréciée par la société azerbaïdjanaise. Les gens prêtent une attention particulière à tous les signes de soutien et y sont sensibles. En bref, toute la société a accepté la visite comme une manifestation de soutien, a déclaré le président Ilham Aliyev.

« Les gens disent, et je suis d'accord avec leur opinion, que certains de vos voisins adoptent de mystérieuses résolutions au Parlement sur la reconnaissance du Haut-Karabagh. Les parlementaires italiens se sont rendus à Aghdam et à Gandja pour manifester leur respect envers l'Azerbaïdjan et partager les souffrances du peuple azerbaïdjanais », a indiqué le chef de l'Etat.

Le président Ilham Aliyev a souligné que l'amitié entre l'Azerbaïdjan et l'Italie et l'attitude positive entre nos deux peuples étaient déjà devenues une réalité. « Nous apprécions votre visite comme un bon signe de cette réalité. Je suis convaincu que votre visite aura un résultat très positif et nous préparerons correctement notre programme pour les 5 à 10 prochaines années afin de renforcer la coopération dans tous les domaines », a-t-il ajouté.

Manlio Di Stefano, secrétaire d’Etat italien aux Affaires étrangères et à la Coopération internationale, coprésident de la Commission mixte intergouvernementale pour la coopération économique entre la République d’Azerbaïdjan et la République d’Italie, s’est dit honoré d'être en Azerbaïdjan.

« Bien que ma visite ne dure que 24 heures, je suis reconnaissant à votre gouvernement de l’avoir entièrement organisée. Hier, j'ai rencontré le ministre des Affaires étrangères. Nous avons procédé à un échange de vues sur des questions liées à un certain nombre de domaines. Aujourd'hui, j'aurai l'occasion de rencontrer d'autres ministres. C'est une véritable manifestation de la coopération existante entre nous », a-t-il fait savoir.

Exprimant ses condoléances au président et au peuple azerbaïdjanais pour les victimes de la guerre, le secrétaire d’Etat italien a fait savoir qu’eux, en Italie, observaient la guerre avec une grande inquiétude, parce qu’ils considéraient cette partie du monde comme très proche d’eux dans tous les sens du mot.

« Nous avons tâché de ne politiser aucunement les événements. Nous avons simplement essayé de dire à notre pays la vérité sur ce qui est arrivé. Je suis heureux que vous ayez aussi qualifié de positive notre position politique qui est basée sur les résolutions des Nations Unies, en bref, sur ce qui est écrit dans les documents. Bien entendu, la signature du cessez-le-feu a apporté le calme à nous tous. Nous pensons que c'était la question primordiale et la plus importante. Parce que, vous savez, le fait que le nombre de victimes n’augmente pas est toujours bien accueilli par tout le monde. À l'heure actuelle, nous sommes prêts à offrir nos propres possibilités de contribuer à la mise en œuvre des dispositions de la Déclaration tripartite. Nous pensons que c'est un bon point de départ pour tous nos travaux futurs », a estimé Manlio Di Stefano.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter