POLITIQUE


Manlio Di Stefano : L’Italie est prête à contribuer à la mise en œuvre des dispositions de la déclaration tripartite

Bakou, 9 décembre, AZERTAC

Je suis honoré d'être en Azerbaïdjan aujourd'hui. Bien que ma visite ne dure que 24 heures, je suis reconnaissant à votre gouvernement de l’avoir entièrement organisée. Hier, j'ai rencontré le ministre des Affaires étrangères. Nous avons procédé à un échange de vues sur des questions liées à un certain nombre de domaines. Aujourd'hui, j'aurai l'occasion de rencontrer d'autres ministres. C'est une véritable manifestation de la coopération existante entre nous, a dit Manlio Di Stefano, secrétaire d’Etat italien aux Affaires étrangères et à la Coopération internationale, coprésident de la Commission mixte intergouvernementale pour la coopération économique entre la République d’Azerbaïdjan et la République d’Italie, lors de sa rencontre avec le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev.

Exprimant ses condoléances au président et au peuple azerbaïdjanais pour les victimes de la guerre, le secrétaire d’Etat italien a fait savoir qu’eux, en Italie, observaient la guerre avec une grande inquiétude, parce qu’ils considéraient cette partie du monde comme très proche d’eux dans tous les sens du mot.

« Nous avons tâché de ne politiser aucunement les événements. Nous avons simplement essayé de dire à notre pays la vérité sur ce qui est arrivé. Je suis heureux que vous ayez aussi qualifié de positive notre position politique qui est basée sur les résolutions des Nations Unies, en bref, sur ce qui est écrit dans les documents. Bien entendu, la signature du cessez-le-feu a apporté le calme à nous tous. Nous pensons que c'était la question primordiale et la plus importante. Parce que, vous savez, le fait que le nombre de victimes n’augmente pas est toujours bien accueilli par tout le monde. À l'heure actuelle, nous sommes prêts à offrir nos propres possibilités de contribuer à la mise en œuvre des dispositions de la Déclaration tripartite. Nous pensons que c'est un bon point de départ pour tous nos travaux futurs », a estimé Manlio Di Stefano.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules