RÉGIONS


Le Directeur général de l’ICESCO : La scène que nous voyons dans ces territoires est une véritable tragédie VIDEO

Fuzouli, 12 janvier, AZERTAC

La délégation menée par le Directeur général de l’Organisation du monde islamique pour l’éducation, la science et la culture (ICESCO), Salim bin Muhammad al-Malik, a effectué une visite dans les territoires libérés de l’occupation et ont pris connaissance des ruines causées par les Arméniens. Après la visite dans la région de Fuzouli, le Directeur général de l’ICESCO a répondu à quelques questions du correspondant de l’AZERTAC.

- Monsieur le Directeur général, vous avez vu de vos propres yeux la destruction du patrimoine historico-culturel et religieux de l'Azerbaïdjan par l'ennemi dans nos territoires libérés de l’occupation. Nous aimerions savoir quelles sont vos impressions ?

- Tout d'abord, je voudrais féliciter votre peuple, dirigé par le président Ilham Aliyev, pour la victoire remportée par l'Azerbaïdjan dans la Guerre patriotique.

La scène que nous voyons ici est une véritable tragédie. Au cours de notre visite dans les terres libérées, nous avons vu que tous les villages, lieux d’habitation, monuments historiques et religieux avaient été détruits. Détruire, profaner et vandaliser des mosquées et des temples religieux est inadmissible. Les sites religieux doivent être respectés et protégés. Je suis convaincu que tous les monuments religieux et culturels de ces territoires détruits seront restaurés. Bien entendu, les croyances religieuses des gens ne doivent pas être discriminées et les temples de chaque religion doivent être respectés non seulement au niveau du pays et de la région, mais aussi au niveau du monde.

Chaque guerre cause, malheureusement, des dommages à des territoires, ainsi qu’à divers objets. Toutefois, la destruction de sites religieux et culturels et du patrimoine culturel est inadmissible.

Parfois, nous recevons, entendons et lisons des informations. Mais la scène que nous voyons de nos propres yeux nous rend très tristes et affecte chacun de nous.

- Quelles mesures l'ICESCO prendra-t-elle pour protéger le patrimoine historique matériel de l'Azerbaïdjan dans les territoires libérés ? Est-ce qu’il est probable que nos monuments religieux islamiques qui se trouvent au Karabagh soient inscrits sur la Liste du patrimoine mondial islamique ?

- Bien sûr, tout d'abord, certaines demandes devraient être envoyées par le gouvernement azerbaïdjanais, ensuite ces demandes seront évaluées par le comité d'experts indépendants. L'inclusion des monuments du patrimoine culturel sur la Liste du patrimoine mondial islamique signifie également que ces sites culturels et monuments religieux seront protégés par l'ICESCO. Notre objectif primordial est de protéger les monuments du patrimoine culturel et religieux. Dans le même temps, nous tenons à souligner que nous protégeons les monuments religieux de toutes les religions.

Nous remercions le gouvernement azerbaïdjanais de nous avoir permis de prendre connaissance de la situation dans ces territoires sur place. J'espère qu'après la restauration de ces territoires, nous aurons l'occasion de revenir ici.

FB

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules