POLITIQUE


Le président Ilham Aliyev : Le pays qui occupait nos terres voulait détruire le patrimoine du peuple azerbaïdjanais

Bakou, 13 janvier, AZERTAC

Vous avez visité les villages azerbaïdjanais libérés pendant la guerre et vous avez vu de vos propres yeux la situation. Tout est complètement détruit. Nous en sommes informés. Car nous avions certaines images de la situation dans les territoires occupés. Mais à franchement parler, nous n'aurions jamais pu imaginer que la destruction serait aussi généralisée. Cela montre que le pays qui occupait nos terres voulait effacer les traces de la culture azerbaïdjanaise, détruire le patrimoine du peuple azerbaïdjanais, a estimé le Président de la République Ilham Aliyev lors de sa rencontre avec la délégation dirigée par Salim bin Muhammad al-Malik, Directeur général de l’ICESCO.

« Nous comprenons clairement que ces destructions ont eu lieu après la première guerre du Karabagh. Cela n'a pas été fait pendant la guerre, parce qu’il est impossible de faire une telle destruction pendant la guerre. Cela a été fait après l'occupation afin de détruire tout ce qui appartenait au peuple azerbaïdjanais et d'empêcher le retour des Azerbaïdjanais à l'avenir. Cela démontre une fois de plus que pendant près de 30 ans de négociations, l'Arménie n'avait qu'un seul objectif - rendre les pourparlers interminables et inutiles, ce qui s'est produit. Car il n'y a eu presque aucun résultat dans ce processus de négociation de 30 ans. Il n'y avait que des discussions, que des visites, que des déclarations, mais aucun résultat. Cela a permis à l'agresseur d'essayer de changer l'origine historique, culturelle et religieuse des territoires occupés », a souligné le chef de l’Etat azerbaïdjanais.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules