POLITIQUE


La coopération militaire et militaro-technique entre l’Azerbaïdjan et l’Iran fait l’objet de discussions

Bakou, 14 janvier, AZERTAC

Le ministre de la Défense de la République d’Azerbaïdjan, le colonel-général Zakir Hassanov, a rencontré jeudi 14 janvier le nouvel ambassadeur de la République islamique d’Iran à Bakou, Seyed Abbas Moussavi.

Le ministre de la Défense a félicité l’ambassadeur pour sa prise de fonctions en Azerbaïdjan et lui a souhaité plein succès.

Le colonel-général Zakir Hassanov a remercié l'ambassadeur pour le soutien de l'Iran à la position de l'Azerbaïdjan dans la Guerre patriotique et lui a demandé de transmettre ses salutations au chef d'état-major des armées iraniennes, le général Mohammad Hossein Bagheri, et au ministre de la Défense et du Soutien logistique aux Forces armées, le général de brigade Amir Hatami.

Ayant évoqué que les réunions des chefs d'État avaient joué un rôle important dans le développement des relations azerbaïdjano-iraniennes, le ministre de la Défense a souligné que la coopération militaire aussi se poursuivait avec succès.

Au nom de son pays, le diplomate a félicité le peuple et l'État azerbaïdjanais pour la victoire dans la Guerre patriotique, a imploré la miséricorde de Dieu pour les militaires et civils azerbaïdjanais tombés en martyrs et souhaité un rétablissement aux blessés.

Il s'est dit satisfait de sa nomination comme ambassadeur en Azerbaïdjan, pays ami, et a déclaré qu'il n'épargnerait aucun effort pour développer les relations entre les deux pays, notamment dans le domaine militaire. L'ambassadeur a souligné que le développement de la coopération militaire entre les deux pays est un facteur important pour garantir la sécurité régionale.

Les parties ont échangé sur l'élargissement de la coopération militaire et l'organisation des visites mutuelles des représentants militaires des deux pays.

L'état actuel de la coopération militaire entre l'Azerbaïdjan et l'Iran, les perspectives de développement des relations dans le domaine militaro-technique, l'enseignement militaire et la médecine militaire, ainsi que les problèmes régionaux ont fait l’objet de discussions lors de la rencontre.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules