ACTUALITES OFFICIELLES


Le président Ilham Aliyev reçoit la sous-secrétaire d'Etat parlementaire britannique pour le Voisinage européen et les Amériques VIDEO

Bakou, 9 février, AZERTAC

Le président de la République d’Azerbaïdjan, Ilham Aliyev, a reçu mardi 9 février la sous-secrétaire d'Etat parlementaire de la Grande-Bretagne pour le Voisinage européen et les Amériques, Wendy Morton.

Lors de l’entretien, le président Ilham Aliyev a dit :

Je suis très ravi de vous voir en Azerbaïdjan. Je suis convaincu que votre visite sera très réussie, avec de très bons résultats. Cela démontre une fois de plus une relation de partenariat solide entre nos pays et, bien entendu, nos projets futurs pour poursuivre notre coopération. Nous avons de très bons contacts politiques, un dialogue politique très actif et votre visite en Azerbaïdjan le démontre une fois encore.

- Bien entendu, la coopération énergétique est une partie très importante de notre partenariat et nous sommes très heureux d'achever le projet majeur - le Corridor gazier Sud. Vous savez que BP est notre partenaire stratégique, une entreprise qui a participé dès le début aux grands projets en Azerbaïdjan en tant qu'investisseur. Après la prolongation du « Contrat du siècle », notre coopération se poursuivra pendant de nombreuses décennies. Bien sûr, compte tenu des nouveaux développements en matière de production gazière en Azerbaïdjan et des infrastructures achevées en décembre dernier, de nouvelles opportunités s’ouvrent maintenant devant nous. Nous espérons qu'il y aura plus de découvertes dans les champs exploités par BP. Nous avons de bonnes perspectives pour cela. C'est donc une partie très importante de notre coopération bilatérale, ainsi que de la coopération avec d'autres pays. Nous avons mis en place un format unique de coopération entre les pays de la région et l'Union européenne, et avec le ferme soutien des gouvernements du Royaume-Uni et des États-Unis. A propos, nous tiendrons dans deux jours la 7e réunion du Conseil consultatif du Corridor gazier Sud, au cours de laquelle nous passerons en revue les réalisations et attendrons avec impatience la coopération future. Et bien sûr, les investissements du Royaume-Uni à l'Azerbaïdjan nous ont beaucoup aidés à moderniser le pays. Ces investissements concernaient principalement le secteur de l'énergie, près de 30 milliards de dollars. Mais cela nous a permis d'utiliser correctement les revenus des ventes de pétrole et de gaz pour diversifier l'économie. Alors, je suis sûr que pour les années à venir, notre principal domaine de concentration sera le développement du secteur hors hydrocarbures de l'Azerbaïdjan.

J'ai jeté un coup d’œil sur certaines informations avant notre rencontre et j’ai constaté que près de 600 entreprises britanniques avaient été enregistrées en Azerbaïdjan, et c'est vraiment un bon signe de diversification de notre partenariat économique. Dans les territoires libérés, nous avons un grand potentiel de reconstruction et nous avons déjà commencé nos contacts avec des entreprises britanniques. L'une d'elles est impliquée dans l'urbanisme, dans le développement des infrastructures sur les territoires libérés. Et j'espère qu'il y en aura plus, car il y a beaucoup de choses à faire là-bas. Tout est détruit. Il existe un grand potentiel en matière d’énergies renouvelables. Et je sais que les entreprises britanniques souhaitent travailler sur ces questions. Il y a un très bon potentiel solaire, éolien, hydraulique. Nous planifions donc déjà notre avenir dans les territoires libérés, et j'ai déjà déclaré ces territoires comme « zone verte ». Ainsi, nous utiliserons l'énergie du vent, du soleil et de l'eau pour répondre aux besoins de la population. Nous sommes déjà devenus exportateurs d'énergie électrique. Par conséquent, le potentiel pour cela est vraiment très élevé. Et aussi, de nombreux autres domaines de coopération entre nos pays ont une grande importance. Alors, encore une fois, bienvenue dans notre pays.

La sous-secrétaire d'Etat parlementaire de la Grande-Bretagne, Wendy Morton, a dit :

- Merci beaucoup. Je pense que vous avez souligné la relation bilatérale et il y a tellement de domaines dans lesquels nous travaillons ensemble. Je suis sûre qu'il y en aura beaucoup plus à l'avenir. Et j'ai pris connaissance d’une partie de la culturelle azerbaïdjanaise hier lors de mon premier jour, grâce à l'ambassadeur, il a mis en place un très bon programme pour moi.

xxx

Les parties ont procédé à un échange de vues sur la situation post-conflit, l'application de la conception de « l’énergie verte » dans les territoires libérés, le développement de la société civile, l'égalité des sexes, la coopération dans le domaine de l'énergie, y compris les énergies renouvelables.

La rencontre s’est terminée par la prise des photos souvenir.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter