POLITIQUE


L'OCI commémore le 29ème anniversaire de la tragédie de Khodjaly

Le Caire, 27 février, AZERTAC

En commémoration du 29ème anniversaire du massacre commis dans la ville de Khodjaly, en République d'Azerbaïdjan, le Secrétaire général de l'Organisation de la Coopération Islamique (OCI), Dr. Yousef A. Al-Othaimeen a rendu hommage à tous ceux qui ont perdu leur vie lors des atroces évènements survenus en 1992.

Le Secrétariat général de l'OCI a réaffirmé que l'incident de Khodjaly a été généré par l'occupation illégale de territoires azerbaïdjanais par la République d'Arménie. Il a, dans ce contexte, fait référence au Communiqué final du Caire (Paragraphe 117) adopté par la 12ème Conférence islamique au Sommet, tenue au Caire, en 2013, ainsi qu'à la Résolution n°51/47-POL sur « La Solidarité avec les victimes du massacre de Khodjaly en 1992 », issue de la 47ème Session du Conseil des Ministres des Affaires étrangères de l'OCI (CMAE), réunie à Niamey, en République du Niger, les 27-28 novembre 2020, et qui considèrent les actes perpétrés contre la population civile azerbaïdjanaise dans la ville occupée de Khodjaly, comme étant des crimes de guerre, des crimes contre l'humanité et un génocide.

En cette circonstance douloureuse, le Secrétaire général de l'OCI a rappelé l'ensemble des résolutions du CMAE qui appellent à un règlement politique du conflit arméno-azerbaïdjanais, sur la base du respect de la souveraineté, de l'intégrité territoriale et de l'inviolabilité des frontières internationalement reconnues de la République d'Azerbaïdjan, conformément aux normes et principes généralement acceptés du droit international et aux résolutions pertinentes du Conseil de Sécurité des Nations unies. (OCI)

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules