POLITIQUE


Ilham Aliyev : Il faut désormais regarder vers l'avenir et penser à la coopération dans notre région

Bakou, 10 mars, AZERTAC

La Turquie et l’Azerbaïdjan sont toujours l'un à côté de l'autre et se soutiennent sur le plan bilatéral ainsi qu'au sein des organisations internationales. Bien entendu, le soutien apporté par la Turquie pendant la Seconde guerre du Karabagh a plu, comme vous le savez, à tout le peuple azerbaïdjanais, a déclaré le président de la République Ilham Aliyev lors de sa rencontre avec la délégation menée par le président de la commission des affaires étrangères de la Grande Assemblée nationale de Turquie, Akif Cagatay Kilic.

Ayant qualifié de naturel le soutien apporté par la Turquie, le chef de l’Etat a ajouté : « Parce que les deux pays frères sont toujours l'un à côté de l'autre. Le soutien politique et moral que mon cher frère, le président Recep Tayyip Erdogan nous a apporté dès les premières heures nous a beaucoup inspiré. Dans le même temps, le président de la Grande Assemblée nationale de Turquie, Mustafa Sentop, et les membres du parlement ont exprimé leur solidarité et leur soutien. En d'autres termes, ces jours de guerre ont une fois de plus montré à quel point nos peuples sont liés, à quel point ils s'aiment et se respectent. Lors du récent sommet de l'Organisation de coopération économique, mon cher frère, Monsieur le Président a prononcé de très belles paroles sur l'Azerbaïdjan et notre victoire. Comme vous le savez, un défilé militaire a été organisé à Bakou à la fin de l'année dernière pour célébrer cette victoire. »

Le président Ilham Aliyev a dit que la presse turque et toutes les organismes publics avaient manifesté un grand soutien à l'Azerbaïdjan pendant ces affrontements. « Nous l'apprécions beaucoup. Aujourd'hui, une nouvelle situation est apparue, une nouvelle réalité s'est établie dans notre région. Le conflit du Haut-Karabagh, c'est du passé, il a été résolu, c'est fini. Il faut désormais regarder vers l'avenir et penser à la coopération dans notre région, notamment la mise en œuvre des projets de transport, l'ouverture du corridor de Zenguézour est l'un des enjeux les plus importants. Je suis convaincu que nous y parviendrons grâce à des efforts conjoints », a souligné le président azerbaïdjanais.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules