POLITIQUE


Le président azerbaïdjanais : Les entreprises hongroises auront de nombreuses opportunités pour travailler avec nous dans les territoires libérés

Bakou, 10 mars, AZERTAC

Bien entendu, en tant que partenaires stratégiques, la Hongrie et l'Azerbaïdjan doivent poursuivre leur coopération active dans divers domaines. Nous vous remercions de votre soutien dans nos communications avec la Commission européenne, a déclaré le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev lors de son entretien en visioconférence avec le ministre hongrois des Affaires étrangères et du Commerce, Peter Szijjarto.

Le chef de l’Etat a dit que l'agenda bilatéral était très important et a souligné : « La Hongrie et l'Azerbaïdjan, en tant que deux pays amis, doivent rendre plus active la coopération dans les domaines économique et commercial. Surtout maintenant, après la libération des territoires occupés, de nombreuses opportunités y existent en matière de reconstruction des territoires. C'est une dévastation totale. Vous avez probablement vu des vidéos de cette région, c'est une destruction totale. Nous devons donc reconstruire ses territoires à partir de zéro. C'est plus de 10 000 kilomètres carrés. C'est une grande partie de l'Azerbaïdjan et, bien sûr, nous voulons le faire en coopération avec nos partenaires. Comme je l'ai déjà déclaré publiquement à plusieurs reprises, nous inviterons les entreprises des pays amis à la coopération. La Hongrie est l'un des amis les plus proches de l'Azerbaïdjan. Je suis convaincu que les entreprises hongroises auront de nombreuses opportunités pour travailler avec nous dans les territoires libérés. »

Comme vous le savez, nous sommes maintenant dans la phase finale des discussions sur le nouvel accord en raison de la pandémie et de la guerre. Ces discussions ont évidemment été suspendues, mais la majorité des dispositions a déjà été approuvée. Donc, je suis sûr que dans les mois à venir, il devrait y avoir plus de progrès.

Le président Ilham Aliyev a évoqué l’existence des opportunités aussi dans d'autres domaines, marquant qu'il y avait un grand potentiel dans l'agriculture, dans les technologies.

« Nous prévoyons de mettre en œuvre des projets d’infrastructure moderne et d’urbanisme dans ces territoires libérés. Donc, un énorme travail à faire et je suis sûr que vous en discuterez de manière détaillée lors de vos rencontres en marge de votre visite », a dit le président de la République.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules