POLITIQUE


Ilham Aliyev : Une fois le conflit du Haut-Karabagh réglé, il y a de nouvelles opportunités pour le développement régional, la coopération régionale et la connectivité

Bakou, 12 mars, AZERTAC

Notre objectif principal est désormais la restauration des territoires libérés. À la suite de l'occupation arménienne depuis plus de 25 ans, presque 30 ans, tout est détruit. Des diplomates étrangers et des représentants des médias se sont déjà rendus à plusieurs reprises dans les territoires libérés et ils ont été témoins d'une dévastation et d'une destruction totales. Les villes sont détruites, les villages détruits. Nous devrons donc reconstruire une vaste zone de plus de 10 000 kilomètres carrés afin d'offrir des conditions de vie décentes aux personnes, à plus d'un million d'anciens déplacés internes qui attendent de rentrer dans leur terre natale. C'est donc notre objectif principal et, malgré le fait que seulement 4 mois se sont écoulés depuis la signature de la déclaration qui a en fait été la fin du conflit et la fin de la guerre, nous avons déjà commencé. Nous construisons maintenant l'aéroport international, nous construisons des autoroutes, des voies ferrées, nous avons déjà commencé. Nous prévoyons d'achever d'ici la fin de cette année près de 100% de l'approvisionnement énergétique de toute la région du Karabagh. Nous avons de nombreux autres projets », a déclaré le président de la République Ilham Aliyev lors de son entretien en visioconférence avec la présidente de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, Odile Renaud-Basso, et d'autres membres de la direction de la banque.

« Bien entendu, nous comptons sur la coopération avec la BERD dans ces questions. J'ai déjà déclaré les territoires libérés comme une zone d'énergie verte. Nous prévoyons d'utiliser principalement des sources d'énergie renouvelables, des sources d'eau, de soleil et de vent. Nous avons déjà une bonne expérience de travail avec de grandes entreprises énergétiques internationales, d'ailleurs, la BERD participe au financement de ces projets d'investissement. Nous espérons que la même expérience sera appliquée dans les territoires libérés, car il y existe un grand potentiel en termes de sources d'énergie renouvelables. En d'autres termes, c'est une nouvelle période, voire une nouvelle ère dans le développement de l'Azerbaïdjan et le développement de la région. Une fois le conflit du Haut-Karabagh réglé, après presque 30 ans, il y a de nouvelles opportunités pour le développement régional, la coopération régionale, la connectivité et l'Azerbaïdjan est prêt pour cela. J'ai déjà publiquement déclaré que nous sommes prêts à la coopération, nous sommes prêts à tourner la page de l'hostilité et à travailler avec nos voisins afin de garantir une meilleure situation et une situation plus prévisible dans la région », a souligné le président azerbaïdjanais.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules