POLITIQUE


Le président azerbaïdjanais : Pour moi, il n'y a jamais eu de tâche plus importante que la libération des terres

Bakou, 21 mars, AZERTAC

Ces dernières années, j'ai répété à plusieurs reprises dans mes discours et mes entretiens que nous n'avions pas besoin d'une solution incomplète. Le peuple azerbaïdjanais comprend probablement très bien ce que cela signifie. J'ai dit que tout devait être fait à temps. Quoi faire, quand et comment faire, je le sais. Pour moi, il n'y a jamais eu de tâche plus importante que la libération des terres, a fait savoir le président azerbaïdjanais, Ilham Aliyev, dans son discours prononcé après avoir allumé le bûcher festif dans la plaine de Djydyr à Choucha.

Le chef de l'Etat a déclaré avoir consacré toute sa présidence à la libération du Karabagh de l'occupation.

« Derrière chaque décision se cachait cet objectif, cette démarche nous rapprocherait ou non de la victoire. Chacun de nous devait rapprocher la victoire chaque jour. J'ai prononcé des discours qui restent gravés dans l'histoire. Chaque jour, chacun de nous doit rapprocher la victoire. Nous l'avons rapprochée, nous nous sommes préparés, sommes venus, avons vaincu et détruit l'ennemi. Nous sommes revenus et nous voilà ici », a ajouté le président azerbaïdjanais.

Le chef de l'Etat a dit qu'il était, en tant que Commandant suprême des armées, sur la terre historique de l'Azerbaïdjan et que personne ne pourrait nous faire sortir d'ici.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules