POLITIQUE


Hikmet Hadjiyev : L’Arménie viole les droits de la population civile de l’Azerbaïdjan en refusant de fournir une carte des zones minées

Bakou, 5 avril, AZERTAC

Les mines constituent une menace pour les civils après la guerre et empêchent le développement, a déclaré Hikmet Hadjiyev, assistant du président azerbaïdjanais et chef de département de la politique étrangère de l’Administration présidentielle, lors d’une cérémonie organisée le 5 avril à l’occasion de la Journée internationale pour la sensibilisation au problème des mines.

Hikmet Hadjiyev a évoqué que l'Arménie avait enterré un grand nombre de mines sur les terres azerbaïdjanaises pendant les 30 ans d'occupation. Selon le droit international humanitaire, cela viole gravement les droits de la population civile azerbaïdjanaise : « L'Arménie a délibérément utilisé des mines pour cibler la population civile de l'Azerbaïdjan, ce qui constitue un exemple des crimes de guerre de l'Arménie et contredit ses obligations internationales. La partie arménienne ne fournit pas la carte des zones minées à la partie azerbaïdjanaise. Les droits de la population civile azerbaïdjanaise sont gravement violés. C'est aussi la poursuite de la politique de nettoyage ethnique et de génocide contre la population azerbaïdjanaise ».

L’assistant du président de la République a marqué que le fait que l'Arménie ne présente pas la carte des mines à l'Azerbaïdjan en violation du droit international retarde également la restauration des territoires libérés.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules