CULTURE


Deniz Ramazanov en finale du concours de « L’Orchestre National Petites Mains Symphoniques »

Strasbourg, 8 avril, AZERTAC

Les Dernières Nouvelles d’Alsace (DNA), un quotidien régional français en Alsace, a publié un article consacré à Deniz Ramazanov, un enfant azerbaïdjanais résidant avec sa famille à Strasbourg, en France.

L’AZERTAC présente le texte de cet article ci-dessous :

Étonnantes la délicatesse et l’aisance qui se dégagent de son jeu, alors que la guitare fait la moitié de sa taille ! Deniz Ramazanov, 9 ans, et sa professeure au Conservatoire de Strasbourg Graciela Pueyo ont choisi le morceau classique Mi favorita, pièce traditionnelle d’Argentine, arrangée par Michael Langer, pour concourir à la sélection 2021 de l’Orchestre National Petites Mains Symphoniques. Pari réussi pour le jeune musicien qui rejoint la finale du concours en mai prochain

Depuis le confinement en mars 2020, le concours se passe à distance par l’envoi de courtes vidéos au jury qui choisit les futures recrues de cet orchestre composé d’enfants âgés de 6 à 17 ans. On y réunit pour un an 500 jeunes prodiges de toutes les régions de France dans diverses disciplines instrumentales : musique de chambre, musique symphonique, jazz, rock, en y rajoutant depuis peu le chœur Petites Mains Symphoniques. Trois académies par an, en Normandie, Corse et Bretagne, permettent aux enfants de travailler leur répertoire ensemble, tandis qu’ils sont sollicités pour des représentations, enregistrements, plateaux TV et concerts en France et à l’étranger. Des salles comme le Palais des Congrès de Paris, Pleyel, le Théâtre des Champs-Elysées et le Casino de Paris ont accueilli l’Orchestre qui a aussi fait de nombreuses émissions de télévision.

Deniz, qui a déjà remporté des victoires au championnat d’Alsace d’échecs, catégorie petits poussins, connaît le stress de la compétition et la satisfaction de la réussite. « Il a aussi été inspiré par le parcours musical de ses grandes sœurs, remarque sa maman Marina Ramazanova. Elles ont déjà fait partie de la sélection ! Tout cela aurait été impossible sans le soutien de leurs professeurs au Conservatoire de Strasbourg ! »

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules