SOCIETE


Un journaliste espagnol: Je crois qu'avec le retour du peuple, ces terres seront ravivées

Djabraïl, 30 juillet, AZERTAC

Ces territoires libérés de l’occupation semblent maintenant très effrayants. Je crois qu'avec le retour du peuple, ces terres seront ravivées, a dit Victoriano Paredes Navarro, journaliste à la radio d'État espagnole, dans son interview à l’AZERTAC, lors de sa visite dans les régions azerbaïdjanaises libérées de l’occupation.

« Je pense qu'à la suite du travail accompli, ces territoires seront bientôt ravivés et deviendront l'une des plus belles parties de l'Azerbaïdjan », a-t-il ajouté.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules