MONDE


Le gouvernement japonais ajoute 4 nouvelles zones à l'état d'urgence

Tokyo, 2 août, AZERTAC

Outre Tokyo et Okinawa, les quatre préfectures japonaises de Chiba, Kanagawa, Saitama et Osaka sont entrées en état d'urgence sanitaire lundi, en raison d'un récent pic de cas.

L'état d'urgence pour les trois préfectures proches de Tokyo, à savoir Chiba, Kanagawa et Saitama, et la celle d'Osaka, durera jusqu'au 31 août. Parallèlement, la période d'urgence à Tokyo et à Okinawa a également été prolongée jusqu'au 31 août, alors qu'elle était initialement prévue pour le 22 août.

Le gouvernement japonais prévoit de déployer des normes d'assouplissement des restrictions en fonction des progrès de la vaccination de la population. Cependant, la fin de l'épidémie ne semble pas encore arrivée au Japon.

Dans le cadre de l'état d'urgence, les établissements servant de l'alcool ou offrant des services de karaoké sont priés de suspendre leurs activités, et ceux qui ne servent pas d'alcool sont priés de fermer avant 20H00 heure locale. Le gouvernement offrirait une compensation monétaire en cas de conformité.

En dehors des six préfectures, un quasi-état d'urgence est appliqué dans certaines parties de cinq préfectures, à savoir Hokkaido, Ishikawa, Kyoto, Hyogo et Fukuoka, de lundi à la fin août. Le quasi-état d'urgence est moins restrictif pour l'activité commerciale que l'état d'urgence.

Selon le ministère de la Santé, du travail et des affaires sociales, le nombre de patients atteints de COVID-19 pris en charge à domicile a augmenté pour atteindre 18.927 au 28 juillet, soit 1,8 fois le nombre de la semaine précédente. Le taux d'occupation des lits d'hôpital dans les préfectures de Tokyo, Saitama, Ishikawa et Okinawa était de 50% ou plus.

A l'occasion des vacances d'été et des fêtes d'Obon, l'Association des gouverneurs nationaux a demandé dimanche à la population d'éviter en principe d'effectuer des déplacements au-delà des frontières préfectorales. En cas de voyage indispensable, elle a demandé aux gens de passer des tests de dépistage du virus.

Xinhua

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules